Vous êtes ici

Actualités
Un exemple à suivre
Collège de Bretenoux : 40 % des produits servis à la cantine sont lotois
Mardi 29 Mai 2018 à 14 h 34

En charge des repas au sein des collèges, le Département du Lot souhaite, depuis plusieurs années, intensifier le recours aux productions locales. Cela permet à la fois d’améliorer la qualité des menus servis aux élèves et de développer l’activité des agriculteurs lotois. Et avec des livraisons de proximité, l’impact sur l’environnement est réduit. Le collège de Bretenoux est un bel exemple : aujourd’hui 40% des produits achetés pour la restauration scolaire sont produits dans le Lot.

26 produits, 12 producteurs ou coopératives

Des contrats annuels ont été passés avec douze producteurs ou coopératives. 26 produits sont concernés (dont 10 nouveaux en 2018) : légumes, viandes, produits laitiers, pain… Ces contrats garantissent au chef de cuisine des livraisons régulières tout au long de l’année et permettent aux producteurs d’avoir une visibilité sur les commandes à venir.

Pour marquer cette réussite, un repas 100 % local a été concocté par l’équipe d’agents du Département, après avoir été élaboré avec des élèves et des enseignants. Découvrez-le dans cette vidéo. Il a été servi le 24 mai 2018, en présence de Serge Rigal, président du Département, Marc Gastal, vice-président du Département en charge de la Jeunesse, des conseillers départementaux Caroline Mey-Fau, Dominique Bizat et Gilles Liébus, et de nombreux producteurs locaux réunis pour l’occasion. Au menu, des salades et des pommes de terre de Gintrac, des fromages de Sabadel-Latronquière, Prudhomat et Loubressac, des noix de Thégra, du lait de Lauresses, des oeufs bio de Padirac, des fraises de Gagnac-sur-Cère, de la viande de Lacapelle-Marival, du pain de campagne de Bretenoux....

Pour faciliter le travail des chefs de cuisine et des gestionnaires, le Département a créé un guide de l’achat de proximité et un répertoire des producteurs locaux en capacité d’approvisionner les collèges (réalisé en partenariat avec la chambre d’agriculture et l’association Bio 46). Des rencontres ont également été organisées avec des producteurs.

Plus d'infos sur la restauration scolaire

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo