Vous êtes ici

Actualités
Grands travaux
Déviation de Cambes : jour d'ouverture
Mardi 4 Septembre 2018 à 17 h 49
20180904173631-855ff139-la.jpg

Au moment des discours, plusieurs coups de klaxons ont salué l’ouverture de la déviation de Cambes ce mardi 4 septembre 2018 en fin de matinée. Elus, riverains, techniciens et ouvriers du chantier, responsables d’entreprises : environ 140 personnes ont assisté à l’événement. Et peu après 10 h 30, les tout premiers conducteurs qui ont emprunté cette nouvelle voie de circulation, longue de 2,6 km, ont reçu une pochette cadeau.

Programmée par le Département du Lot, la déviation de Cambes est située sur l’un des axes principaux du Lot, un itinéraire classé route à grande circulation.

Cette déviation permet :

  • d'améliorer la sécurité dans la traversée de Cambes en délestant les véhicules en transit. Cette déviation permet ainsi de libérer ce village d’une circulation intense : chaque jour, 3 300 véhicules, dont 430 poids lourds, sont comptabilisés.
  • d'adapter la RD 802 au trafic et proposer une cohérence d’itinéraire. Ce chantier d’envergure a fait suite à celui de la déviation de Figeac terminé fin 2013.
  • de relier efficacement le bassin d’activités de Figeac, l'un des plus importants du Lot,à l’autoroute A 20 via la RD 802. Ce projet s’inscrit dans l'aménagement global par le Département des itinéraires de raccordement des bassins d'activités à l'autoroute.
  • de faciliter les échanges entre la zone d’activités Quercypôle et les zones d’activités de Figeac.

Le chiffre  : 2

La déviation de Cambes comporte deux points d’entrée : le giratoire du Chantier à l’ouest  et le carrefour du Rial qui permet de desservir le centre de Cambes en venant de Figeac.

Deux voies (une dans chaque sens) de 3,50 m de large ont été construites, bordées d’accotements revêtus de 2 m. Le projet initial prévoyait un créneau de dépassement, mais cette idée a été abandonnée - suite à la rencontre de difficultés géotechniques - afin d’assurer la stabilité des remblais (les sols porteurs se sont en effet avérés de mauvaises qualités). Deux ouvrages d’art ont été réalisés: l’ouvrage du Péret et un boviduc à Nazarieu, qui passe sous la voie.

Environnement : des mesures innovantes

Cette nouvelle route est entièrement étanche (aucune infiltration possible grâce à des fossés en béton situés en bordure), en raison des forts enjeux vis-à-vis des eaux souterraines dans le secteur.

La déviation de Cambes intègre des aménagements paysagers et des dispositifs de préservation de la petite faune (maintien de haies, de boisements, échappatoires…)

Par ailleurs, des aménagements pour permettre le maintien et le développement du crapaud sonneur à ventre jaune, espèce protégée présente dans le secteur, sont en cours en partenariat avec des agriculteurs (reconstitution d’espaces de vie favorables - création et préservation de mares). Des mesures ont permis aussi de préservée le trèfle écailleux, une espèce végétale protégée.

Côté sécurité, des « sur largeurs » forment des pièges à cailloux dans les secteurs où les talus sont presque verticaux.

11,5 M€ pour ce projet conduit par le Département avec le soutien de la Région

Le montant total de la déviation de Cambes  s’élève  à 11,5 M€. La Région s’est engagée pour un financement à hauteur de 4,7 M€.

Pour compléter la réalisation de la déviation de Cambes et son raccordement au contournement de Figeac, le Département du Lot a prévu l’aménagement de la section Cambes – Drauzou, qui bénéficiera aussi de financements régionaux dans le cadre de la liaison Figeac-A 20.

Enfin, des remises en état de l’ancien tracé de la RD 802 sont prévues avant qu’il soit cédé à la commune.

La mémoire de Fernand Vidal, ancien maire de Cambes récemment décédé, a été salué à plusieurs reprises notamment par Jacques Lutz, le maire actuel.

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo