Vous êtes ici

Actualités
Rénovation
Carennac : quand le pont suspendu ne l’est plus tout à fait
Lundi 20 Novembre 2017 à 11 h 42

C’est la phase la plus sensible du chantier de rénovation du pont suspendu de Carennac. Depuis la mi-octobre 2017, les câbles qui soutiennent l’ouvrage sont déplacés pour être arrimés aux nouveaux massifs d’ancrage en béton. Cette vidéo résume, en moins de deux minutes, une seule journée de chantier.

La manœuvre est délicate : les écrous sont desserrés de 10 cm, pas plus, pour que les vérins relâchent peu à peu les câbles. L’opération est répétée deux ou trois fois, jusqu’à ce que les câbles ne soient plus tendus. Ils peuvent ensuite être déplacés et arrimés sur les nouveaux ancrages. Une fois remis en place, les écrous sont resserrés et les câbles retendus avec une pression équilibrée.

A chaque fois, les transferts sont effectués par paire, de chaque côté du pont, pour ne pas endommager les pylônes, puis l’opération est répétée sur l’autre rive.

Lors de ces longues opérations, il est impossible de circuler sur pont pour des raisons évidentes de sécurité, afin de ne pas alourdir la structure qui est moins soutenue lors des déplacements de câbles. Des déviations sont donc mises en place.

Le Département du Lot rénove le pont suspendu de Carennac depuis le mois de février 2017. Il investit 2,4 millions d’euros dans ces travaux de sécurisation, afin de régler les problèmes qui mettaient en danger l’ouvrage : ancrages fragilisées, pièces régulièrement cassées au passage de poids lourds, revêtement à changer et étanchéité à réparer...

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo