Vous êtes ici

Actualités
Interview de Serge RIGAL, président
" Le Département du Lot met tout en œuvre pour faire face ! "
Jeudi 19 Mars 2020 à 15 h 00
20190516112803-fccd3b86-la.jpg

Serge Rigal, président du Département du Lot, fait le point sur ce que la collectivité a mis en place depuis la crise sanitaire du Covid-19 pour continuer à remplir ses missions de service public.

Comment la collectivité départementale s’est-elle organisée ? Une continuité de service est-elle assurée pour les usagers ?

Il a fallu être très réactif pour maintenir nos activités essentielles à la vie du territoire, tout en préservant la santé de nos 1 300 agents. Pour cela nous avons établi des priorités. L’engagement des agents dans tous nos domaines de compétence est total et je veux le souligner. Organiser une continuité de service chez le plus gros employeur ne s’improvise pas. Afin d’être très réactifs au moment où nous allions certainement être confrontés à la pandémie un travail préparatoire remarquable a été réalisé ces dernières semaines, week-end compris, par les équipes, sous l’autorité du directeur général des Services.

Quelles sont ces priorités ? 

La première d’entre elles concerne les solidarités : enfance en danger, personnes âgées, personnes handicapées, insertion, etc., soit des milliers de Lotois. C’est la loi qui confie ces domaines au Département. Nous devons impérativement assurer les services et prestations attendus durant cette épreuve. C’est fondamental. Il s’agit de ne laisser aucune personne fragile sans aide.  Pour les situations les plus complexes nous assurons un accueil d’urgence. Le versement des prestations sociales est maintenu : rSa (revenu de solidarité active), APA (allocation personnalisée d’autonomie), PCH (prestation de compensation du handicap), aides financières d’urgences, etc.  La prise en charge des enfants placés est poursuivie : qu’il s’agisse de l’accueil d’urgence dans notre centre départemental de l’Enfance ou auprès de nos prestataires (Lot pour Toit notamment), des placements auprès de nos assistantes familiales ou en établissements spécialisés. 

Vous avez d’autres compétences obligatoires : routes, laboratoire départemental d’analyses ou les collèges. Pouvez-vous répondre aux sollicitations ?

Pour les routes, toutes les interventions d’urgences sont maintenues, notamment celles permettant d’assurer la sécurité : pour cela nous avons un système d’astreintes bien rodé et qui a été préservé. Notre laboratoire d’analyses conserve aussi une activité pour répondre aux besoins impératifs. Quant aux collèges, aujourd’hui fermés, nous préservons un service minimum. Avec cet arrêt d’activité, nous nous tenons prêts pour collaborer, avec d’autres partenaires, à une véritable solidarité départementale en mettant à disposition certains de nos agents au bénéfice du collectif.  Il nous faut nous organiser au niveau départemental, tous ensemble, et je propose que nous le fassions sans tarder. J’ai fait part de cette volonté au préfet du Lot.

Qu’en est-il de l’accueil et de l’information des usagers ? 

Je le disais, la santé de nos agents est évidemment une priorité. Nos sites sont fermés au public, sauf besoin exceptionnel. Le télétravail a donc été massivement déployé, via des moyens techniques sans précédent et une mobilisation sans faille. Plusieurs centaines d’agents travaillent de chez eux. Soit avec 200 ordinateurs mis à disposition par la collectivité, soit avec leur propre matériel. Tout est parfaitement coordonné. Nous avons quotidiennement une remontée de l’activité. J’insiste : c’est une organisation exceptionnelle, dans des conditions exceptionnelles.  Les sites sont fermés au public mais nous avons activé deux plateformes téléphoniques (lire ci-dessous).

Et vous, en tant que président du Département, comment gérez-vous cette situation au quotidien ? 

Tout en respectant le confinement, je suis de très près l’activité de la collectivité en relation permanente non seulement avec mes collègues élus, mon directeur général, mon cabinet, mais aussi avec le préfet du Lot et nos différents partenaires, en particulier avec le SDIS ou Lot Aide à domicile. Je sais que les pompiers et les personnels d’aide à domicile sont en première ligne face à cette crise. Sur ce point je me permets d’exprimer ma colère : il est totalement anormal de se battre pour tenter d’obtenir des masques pour ces personnels très exposés.

Au sujet des élus locaux justement, plus de 300 communes lotoises ont élu leur nouveau conseil municipal dès le premier tour. Votre réaction ? 

Je félicite bien évidemment les femmes et les hommes élus ou réélus. La situation actuelle nous rappelle encore une fois le rôle primordial de tous les élus de proximité. Le Département continuera son travail de partenariat avec les communes du Lot et veillera à assurer la cohérence du territoire. C’est notre devoir, plus encore en ces circonstances. Il nous faudra une solidarité sans faille pour nous relever ensemble de cette crise. Les Lotois peuvent compter sur l’engagement du Département, de ses élus, de ses agents que je remercie ici. Ils font honneur au service public, au même titre que tous les services publics aujourd’hui très mobilisés dans le Lot.

Vous avez aussi un message particulier à adresser aux entreprises et aux associations.

Oui. En cette période où l’activité est au point mort, je souhaite m’adresser directement au monde économique. Je pense à tous les chefs d’entreprises de notre territoire, et aussi leurs salariés, qui s’interrogent quant à l’avenir. Nous en connaissons un bon nombre puisque nous travaillons avec beaucoup d’entreprises toute l’année pour mener à bien les travaux sur les routes ou les bâtiments, ou pour les fournitures de biens et de services. Je sais le poids économique du Département. En 2020, notre budget d’investissement est de près de 42 M€.

En ces moment, je pense aussi aux responsables d’association qui sont nos partenaires.

Pour ne pas aggraver les difficultés auxquelles tous ces acteurs sont confrontés, j’ai demandé aux services du Département d’adapter et de revoir nos procédures habituelles.

Qu’ils soient assurés que toutes les factures des prestataires et fournisseurs que le Département du Lot a déjà réceptionnées - ou qu’il recevra durant la période de confinement - seront acquittées.

Les chantiers programmés par le Département qui étaient en cours sont arrêtés, d’autres devaient démarrer ces prochains jours et ne le peuvent pas : nous prendrons toutes les mesures contractuelles à notre disposition pour que les conséquences sur la vie économique des entreprises soient les moins fâcheuses. Nous sommes dans l’attente d’un projet de loi qui devrait apporter des réponses à cette situation d’urgence. En attendant, et dès à présent, des dispositions ont été prises sur le plan sécuritaire de l’arrêt des chantiers.

Les appels d’offres actuellement en cours vont être réaménagés, en repoussant les délais, afin que la concurrence puisse s’exercer correctement et qu’aucune entreprise ne soit empêchée de se positionner pour nos prochains chantiers et procédures d’achats.

Enfin, le Département continuera à soutenir le monde associatif afin qu’il ne soit pas pénalisé par la crise actuelle. En premier lieu, je proposerai à mes collègues conseillers départementaux d’attribuer les subventions annuelles de fonctionnement qui étaient prévues, quelle que soit la diminution d’activité qui pourra être observée. Mais aussi, pour les événements que nous accompagnons et qui auront été annulés, notamment dans le domaine du sport et de la culture, nous étudierons chaque cas au regard des frais déjà engagés et maintiendrons un soutien à la hauteur qui conviendra.

Grâce au dispositif de télétravail que nous avons généralisé, les agents du Département restent mobilisés pour tenir ces engagements. Soutenir, c’est la mission première d’un service public comme le nôtre. Le Département du Lot vous soutient et vous soutiendra, en ces moments difficiles et après, à la hauteur de nos compétences définies par la loi. Comptez sur nous.                    

Pour joindre le Département

  • 05 65 53 48 48 pour toutes les urgences sociales;
  • 05 65 53 43 43 pour les appels concernant les autres domaines de compétence de notre collectivité.

Toutes les informations sur le fonctionnement du Département sont actualisées et disponibles sur ce site lot.fr. 

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo