Vous êtes ici

Actualités
Orientations 2018-2022
Quelles actions de sécurité routière pour les années à venir ?
Mercredi 24 Janvier 2018 à 09 h 13

Depuis une dizaine d’années, la tendance du nombre d’accidents sur les routes lotoises est à la baisse. Toutefois, en matière de sécurité routière, la situation peut s’inverser à tout moment. Il faut donc poursuivre les efforts engagés par l’ensemble des acteurs lotois. Le Département du Lot a pris part à la définition des orientations de lutte contre l’insécurité routière pour la période 2018-2022.

Le document, signé par Jérôme Filippini, préfet du Lot, et Serge Rigal, président du Département du Lot, ce mardi 23 janvier 2018, définit plusieurs axes prioritaires :

  • le risque routier professionnel : dans le Lot, 31% des accidents se déroulent durant des déplacements professionnels (avec une forte implication des poids lourds et des véhicules utilitaires) ;
  • les jeunes et les séniors  : les 14-29 ans représentent 30 % des personnes tuées sur la route alors qu’ils ne sont que 14 % dans la population lotoise ; même constat pour les plus de 65 ans qui représentent 32 % des victimes contre seulement 25 % de la population;
  • la conduite sous l’emprise de l’alcool ou de produits stupéfiants qui provoque au total 37% des accidents ;
  • la vitesse inadaptée. L’effort de pédagogie doit être maintenu pour inciter les conducteurs à adapter leur vitesse à la configuration de la route et aux conditions météo. Car vitesse adaptée et vitesse maximale diffèrent, ce dont trop de conducteurs n’ont pas encore suffisament conscience;
  • les téléphones portables ou les GPS (impliqués dans 14% des accidents dans le Lot ce qui est supérieur aux moyennes nationales);

Pour chacun de ces enjeux, des actions seront mises en œuvre à travers les Plans départementaux d’actions de sécurité routière.

Toute la politique routière du Département, qui gère 4 000 km de routes, est tournée vers la sécurité. Cela concerne :

  • Les travaux : les constructions de routes neuves, le renouvellement des couches de roulement (avec la recherche systématique des meilleures conditions d’adhérence) qui concourent à chaque fois à améliorer la sécurité …
  • La prévention : le traitement des bas-côtés (pose de glissières de sécurité, enlèvement d’obstacles au bord des routes…) ; le financement de Cyclo Moto Lot (action organiseé à Auzole par la Ligue de l’Enseignement, et destinée à tous les collégiens de 5ème pour apprendre la maîtrise d’un deux-roues); les campagnes de sensibilisation en partenariat avec les services de l'Etat (panneaux pour lutter contre l’utilisation de téléphones portables au volant ou les vitesses excessives implantés depuis 2012 par les équipes du Département). Tout cela a pour but la sécurité routière.
S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo