Vous êtes ici

Actualités
Gains de temps
Trains : une étude pour rapprocher le Lot de Paris
Mercredi 7 Février 2018 à 10 h 57
gare_cahors.jpg

Et si les trains allaient plus vite ? L’association Urgence Ligne POLT (Paris - Orléans - Limoges – Toulouse) a décidé de lancer une étude sur les solutions qui permettraient d’obtenir des gains significatifs sur les temps de parcours des trains (de l’ordre de 30 minutes sur un trajet Limoges - Paris et de 45 minutes sur le trajet Paris – Toulouse) tout en préservant la desserte de nos territoires. Le Département du Lot, qui adhère à cette association, financera une partie de cette étude (1 000 euros).

Un constat : les trains roulent moins vite qu’avant. A l’époque du Capitole, fleuron du rail français et première ligne ferroviaire régulière à 200 km/h en France, on ralliait Paris depuis Cahors en 4 h 50 contre 5 h 20 aujourd’hui. Le rôle structurant de la ligne POLT, qui dessert 32 départements, a été reconnu par l’État ; un schéma directeur proposant des évolutions de la desserte, du service et de l’infrastructure est en préparation. Mais les gains de temps envisagés ne seraient que de 15 minutes. L’étude vise à étudier d’autres voies d’amélioration possibles.

L’association Urgence Ligne Paris - Orléans - Limoges - Toulouse (POLT) a été créée en 2010 et regroupe les Régions Centre - Val de Loire et Occitanie, les Départements du Loir-et-Cher, du Cher, de l’Indre, de la Creuse, de la Corrèze et du Lot, la Métropole de Toulouse, treize communes et trois communautés de communes, quinze parlementaires, six chambres consulaires, l’Université d’Orléans, cinq organisations syndicales, treize associations et seize particuliers. www.urgencelignepolt.fr

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo