Vous êtes ici

Actualités
Vœux 2020
Serge Rigal : « Travailler et avancer ensemble »
Jeudi 9 Janvier 2020 à 19 h 33
_5d41692.jpg

Serge Rigal, président du Département du Lot, a présenté ses vœux, ce jeudi 9 janvier 2020, devant 400 personnes réunies à l’Hôtel du Département à Cahors. Devant les élus, les représentants des milieux associatifs, économiques et institutionnels, Serge Rigal a mis en avant la nécessité d’agir collectivement pour le Lot. « Le Département est obstiné à vouloir travailler en toute intelligence avec chacun de vous. Vous et nous, ensemble, n’avons pas d’autres choix pour assurer un développement harmonieux du territoire au service des citoyens (…) C’est ensemble que nous pouvons réaliser de belles choses. C’est ensemble, au-delà de nos différences, que nous construirons un Lot sincère, vrai, créatif, innovant. Oui, je suis optimiste : je suis convaincu que nous pouvons gagner ensemble les défis qui s’offrent à nous ».

Serge Rigal a multiplié les exemples des coopérations déjà engagées. En 2019, a ainsi été créé le Conseil des territoires lotois qui réunit les communautés de communes du Lot et, selon les sujets abordés, le Parc naturel régional et les chambres consulaires. « Nous avons commencé à mettre sur la table de ce Conseil des territoires plusieurs sujets, dont la recherche de mutualisation de nos politiques routières. Il nous faut abolir quelques frontières législatives trop contraignantes mais aussi quelques peurs, pour gagner en efficacité ».  

_5d41596.jpg

Ensemble pour attirer de nouveaux habitants

Même méthode partenariale en matière d’attractivité du territoire. « Cela fait un an que nous avons lancé cette démarche. Le travail de fond réalisé est impressionnant. Pour mesurer le chemin accompli, je vous invite à vous rendre sur le tout nouveau site internet Choisir-le-Lot.fr. Il répond parfaitement aux attentes de ceux qui voudraient retrouver une vie personnelle et professionnelle équilibrée, dans un département accueillant, dynamique, où l’environnement est préservé, où le champ des possibles est grand ouvert. Soyons tous conscients que Oh my Lot ! c’est bien plus qu’une marque. C’est un défi que nous ne pourrons relever que tous ensemble.

L’impérieux devoir d’attirer de nouveaux habitants ici dans le Lot incombe à chacun de nous. La démographie du Lot continuera lentement à s’éroder ou pas, selon que nous mesurons bien dès à présent les enjeux. Nous n’avons pas une minute à perdre ».

Ensemble pour les plus fragiles

« Travailler et avancer ensemble. Nous nous y employons dans le cadre du plan pauvreté, très transversal, signé avec l’Etat et pour lequel le Département est chef de file. Nous avons une grande responsabilité sur le sujet. Là aussi, le travail collectif est un gage d’efficacité au bénéfice des publics les plus fragiles. C’est notre cœur de métier. Nous l’assumons sans faille. Sur le seul champ du social, que ce soit en faveur des personnes handicapées, des personnes âgées, des mineurs ou des personnes en démarche d’insertion, je pourrais vous citer nombre d’actions pour lesquelles nous assurons le pilotage, c’est-à-dire où nous faisons en sorte que chacun puisse trouver toute sa place et apporter le meilleur. La complémentarité et la coordination des compétences de tous les partenaires sont gages de succès. Ici, plus qu’ailleurs encore, l’esprit d’équipe s’impose. Il en va du respect de nos publics ».

Ensemble pour le déploiement de la fibre optique

« Travailler et avancer ensemble. Nous nous y employons pour le déploiement de la fibre, avec Lot Numérique . A ce jour, 25 000 prises sont disponibles. L’objectif d’équiper tous les foyers lotois à l’horizon 2022 est atteignable. Le Lot sera alors aussi bien équipé que n’importe quelle zone urbaine de l’Hexagone. On peut en mesurer les atouts en termes de qualité de service pour les Lotois, pour les entreprises, mais aussi en matière d’attractivité : le Lot disposera de toutes les cartes pour devenir une terre d’accueil, y compris pour des télétravailleurs en quête d’une vie harmonieuse ».

_5d41701.jpg

Ensemble pour la transition énergétique

« Travailler et avancer ensemble, encore. En décembre dernier, j’ai invité nos partenaires à s’associer au Comité départemental des énergies. Dans le cas présent, il s’agit de réussir un double challenge : augmenter très sensiblement notre part d’énergies renouvelables et diminuer nos consommations d’énergie. Le Lot, de façon coordonnée, doit maîtriser ces sujets et ne pas se laisser déposséder par des groupes privés dont je crains que les intérêts financiers soient supérieurs à un intérêt soudain pour le Lot.

Nous nous inscrivons là dans l’élan de la Région, très mobilisée pour devenir la première région d’Europe à énergie positive à l’horizon 2050. Le Lot veut être au rendez-vous.

Nous ne pouvons pas nous contenter d’incantations stériles. Sur ce sujet environnemental, le Département va prendre plus encore sa part en accordant des aides substantielles à tous les Lotois pour l’acquisition de véhicules électriques ou hybrides rechargeables, et de vélos à assistance électrique. 1 M€ seront consacrés à cette politique qui devrait inciter des centaines de Lotois à rouler propre. Les conditions précises seront annoncées d’ici la fin du mois. Mais sachez que TOUS les foyers lotois pourront en bénéficier. Les aides pourront atteindre jusqu’à 4 500 € par véhicule et 400 € par vélo !

Nous serons alors le premier Département rural à s’engager sur cette voie, avec des aides aussi importantes directement accordées à la population ».

Ensemble pour les voies vertes

« Travailler et avancer ensemble, toujours. Avec les communautés de communes de la Vallée du Lot et du Vignoble, le Grand Cahors, les communes de Cénevières et Saint-Martin-Labouval, le Grand-Figeac et Cauvaldor, nous allons installer le syndicat mixte des voies vertes du Lot. A partir de là, nous déroulerons un grand projet structurant de mobilités douces dans le Lot ».

_5d41717.jpg

 

Ensemble pour la restauration scolaire

Pour clôturer les vœux 2020 un buffet à base de produits locaux et en partie bio avait été préparé par les cuisiniers des collèges, agents du Département, afin de marquer l’engagement de la collectivité dans le développement des circuits courts.

 « Un travail de fond est mené avec les producteurs locaux pour construire une relation étroite avec les établissements. Pas à pas, nous levons les obstacles. Il s’agit tout à la fois de produire local, si possible bio, en quantité suffisante et de façon régulière, à des tarifs supportables pour les parents et pour le Département, sachant que sur chaque repas d’un collégien, le Département finance la moitié.

Cela nécessite de la part des producteurs, mais aussi de la part de nos équipes de cuisiniers, de s’adapter en modifiant parfois leur façon de travailler. Démonstration est faite que l’on peut consommer des produits locaux de qualité à des tarifs abordables, que nous pouvons inventer de nouveaux modèles économiques, respectueux de l’environnement et de la santé de nos enfants, et qui laissent assez de marge pour que vivent dignement nos agriculteurs ».

Budget : une situation saine et… des partenariats

Serge Rigal a brossé le tableau du budget 2020 du Département qui sera voté fin janvier. « Il reflètera une situation très saine avec, en particulier, une très bonne maîtrise de nos dépenses de fonctionnement et une capacité de désendettement que bon nombre de Départements pourraient nous envier.

Cette année, nous devrions consacrer 40 M€ à l’investissement. Parmi les investissements équitablement répartis sur l’ensemble du territoire, je citerai le lancement de la déviation de Vayrac. Le 30 janvier prochain nous donnerons le coup d’envoi de cet important chantier. 2020 marquera aussi l’entrée en phase opérationnelle du futur collège de Bretenoux. Un grand évènement pour nous. Nous entamerons alors la construction d’un nouveau collège, peu de temps après celui de Luzech. Et cela se fera, pour la 4ème année consécutive, sans augmentation des impôts !

En investissant de façon significative en milieu rural, le Département croit en l’avenir.

En 2019, nous avons consacré 153 € par habitant pour l’investissement, soit 57% de plus que la moyenne des Départements français ! En 2020, nous remettons ça, car oui, nous croyons au Lot qui avance, oui, nous sommes heureux d’être acteur engagé de cette dynamique.

Ces politiques structurantes viennent en complément de politiques publiques qui constituent notre cœur de métier, à savoir tout le champ social dont je vous rappelle qu’il représente près de 50% de notre budget, mais aussi les collèges, les routes, la sécurité à travers le SDIS, la culture, le sport, l’environnement, le patrimoine, le tourisme, la lecture publique ou les archives départementales. Dans chacun de ces domaines, nous favorisons les partenariats. Que ce soit avec l’Etat, la Région, les collectivités locales, les organismes dédiés et le monde associatif ».

Les élus municipaux applaudis

Au cours de son intervention, Serge Rigal s’est adressé plus particulièrement aux élus municipaux, et les a fait applaudir : « Avant que le rideau ne se referme sur votre mandat, peut-être définitivement pour ceux qui l’auront décidé ou pour ceux qui n’auront pas accédé à la plus haute marche du podium au soir du 22 mars prochain, qu’il me soit permis à cet instant de vous remercier et de vous féliciter, vous toutes et tous, pour cette folle énergie qui vous habite, pour le temps que vous offrez à vos concitoyens, pour les collaborations étroites que nous avons su construire ensemble. Vous êtes le socle de notre démocratie et, à ce titre, vous méritez notre plus grand respect ».

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo