Vous êtes ici

Economie & attractivité
L’attractivité du territoire, la clé de demain

Le Département joue son rôle de coordonnateur territorial : 

  • En accompagnant les territoires dans leur développement économique
  • En animant un plan d’amélioration de l’attractivité
  • En favorisant les conditions d’accueil des entreprises et des populations (plan haut et très haut débit, amélioration des services au public…)
  • En s’appuyant sur les structures de développement économique locales pour le suivi des projets
Actualités et évènements
Concours
Votez pour votre village lotois préféré

« La Dépêche du Midi » en partenariat avec le Département du Lot organise l'opération « Mon beau village » (pour les communes de moins de 5 000 habitants). Le but : récompenser le village le plus attractif, le village le plus innovant, le village le plus solidaire et le village le plus « développement durable ».

Au total, 28 dossiers de candidature ont été déposés par les communes elles-mêmes ou des habitants, 12 ont été retenus par le jury dans ces quatre catégories.

  • Les votes sont ouverts en ligne sur le site de la Dépêche du Midi : cliquez-ici

 

Lot
Opération « Mon beau village » : c’est l’heure des candidatures

Afin de mettre en avant les communes du Lot, « La Dépêche du Midi » organise l'opération « Mon beau village » en partenariat avec le Département du Lot. Le but : récompenser le village le plus attractif, le village le plus innovant, le village le plus solidaire et le village le plus « développement durable ».

Vous êtes élu ou simple citoyen amoureux de votre village (ou d'un autre), vous avez la possibilité de soumettre la candidature de cette commune à l'opération «Mon beau village» jusqu'au jeudi 5 juillet 2018. Seules les communes de moins de 5 000 habitants peuvent concourir.

A lire
« Contact Lotois » : pour une ruralité vivante

Des fenêtres de l’entreprise Albagnac, on aperçoit la vigne toute proche et le clocher de l’église de Sauzet. C’est là que ce leader européen des machines à étiqueter se développe depuis trente ans. Et même depuis plus longtemps quand on écoute Fabien Albagnac, l’actuel dirigeant, raconter l’histoire de la forge de son grand-père qui travaillait déjà au même endroit. L’article sur cette usine à la campagne est en bonne place dans le dernier numéro du magazine du Département « Contact Lotois » (mai 2018) qui vient de paraître : c’est un bel exemple pour le dossier intitulé « Pour une ruralité vivante ».

Demain le Lot