Vous êtes ici

Energies renouvelables : une politique départementale va se mettre en place

Grâce à des atouts naturels bien exploités (rivières et forêt), la part de consommation des énergies renouvelables dans le Lot a atteint 26 % en 2016 . Mais on peut sans doute encore faire mieux. Pour préparer l’avenir face à l’impact des émissions de gaz à effet de serre sur le changement climatique et à la raréfaction des énergies fossiles, les conseillers départementaux du Lot ont approuvé le principe de la mise en place d’une politique départementale ambitieuse en matière d’énergies renouvelables.

Image: 
Sur titre: 
Conseil départemental

Place au conseil départemental

Le conseil général s’est effacé officiellement ce jeudi 2 avril 2015, pour laisser la place au conseil départemental. Un changement de nom qui traduit mieux l’ancrage de la collectivité dans le Lot. Voici les premiers instants de la séance au cours de laquelle Serge Rigal a été élu président du Département.

Image: 
Sur titre: 
Adieu le conseil général

Une fresque créée par SISMIKAZOT avec des collégiens

Au collège Marcel-Masbou à Figeac, le Département du Lot mène actuellement des travaux d’isolation conséquents sur quatre bâtiments (1 200 m2 de façades concernés et remplacement de 280 menuiseries) garantissant ainsi des économies d’énergie et un confort -thermique et acoustique- aux élèves et au personnel. Le chantier a débuté en avril 2019 et se terminera en janvier 2020. En complément, le collectif SISMIKAZOT, duo d’artistes grapheurs originaires de Cornac dans le Lot, réalise une fresque artistique monumentale de 370 m2 sur deux murs du collège. Un projet partagé avec des élèves.

Sur titre: 
Figeac-Masbou

Salviac : déménagement d'un service du Département

A Salviac, l’antenne de la Maison des Solidarités départementales change d’adresse. Ce service de proximité du Département, lieux de rendez-vous avec des travailleurs sociaux ou la protection maternelle et infantile (PMI), est désormais basé au Centre intercommunal de santé, au 125 les Crozes Hautes.

  • Renseignement auprès de la Maison des Solidarités départementales à Gourdon (05 65 53 47 00).

 

Image: 
main_bebe.jpg
Sur titre: 
Maisons des Solidarités

Séminaire des élus : le réchauffement climatique au coeur des discussions

A l’invitation de Serge Rigal, président du Département du Lot, les conseillers départementaux se sont retrouvés le 8 novembre 2019, à Vayrac (à la base de plein air de Mézels), pour un nouveau séminaire de travail à quelques semaines du vote du budget 2020.

Le réchauffement climatique et ses impacts (eau, agriculture, santé,…) ont été au centre des discussions. Le débat était animé par Jean-François Barthe, sociologue et enseignant-chercheur à l’université Jean-Jaurès de Toulouse.

Image: 
img_0146.jpg
Sur titre: 
Vayrac

Pour plus de bio et plus de local

Deux appels à projets visant à développer et à rapprocher la production bio locale et la consommation très locale sont lancés par le Département du Lot. A partir de 2020 (et sur deux ans), ils seront chacun dotés d’une subvention pouvant atteindre 100 000 € par an. Par ce biais, le Département souhaite amplifier son engagement en faveur de la production agricole bio et des circuits courts, à travers des actions complémentaires aux initiatives des autres collectivités et tenant compte des spécificités lotoises.

Image: 
20180410154559-ca3c256e-la.jpg
Sur titre: 
Appels à projet

Loubressac : découvrir la nature en s’amusant

Jeux d’observation, de logique, de stratégie, de connaissance…. En famille, venez partager une soirée conviviale autour de différents jeux pour mieux connaître la faune, la flore et la biodiversité : rendez-vous le vendredi 15 novembre 2019 à 18 h 30 à la salle des fêtes de Loubressac. L’animateur aura dans ses valises de nombreux outils de découverte pour tous les âges et même pour les non joueurs ! Apportez de quoi grignoter, salé ou sucré, pour le repas partagé.

Image: 
consoude.jpg
Sur titre: 
Espaces naturels sensibles

Conférence à Gourdon : l’art est dans mon collège

Ouvrez les yeux ! Les établissements scolaires recèlent des œuvres qui sont un témoignage de l’évolution de l’art contemporain depuis les années 1950. Ces créations ont été réalisées au titre du  « 1 % artistique », dispositif qui oblige à consacrer 1 % des sommes investies dans la construction d’un établissement à une œuvre d’art.

Image: 
college_gourdon.jpg
Sur titre: 
patrimoine scolaire