Vous êtes ici

Place au conseil départemental

Le conseil général s’est effacé officiellement ce jeudi 2 avril 2015, pour laisser la place au conseil départemental. Un changement de nom qui traduit mieux l’ancrage de la collectivité dans le Lot. Voici les premiers instants de la séance au cours de laquelle Serge Rigal a été élu président du Département.

Image: 
Sur titre: 
Adieu le conseil général

Serge Rigal : « Après le débat, nous espérons des décisions justes »

Serge Rigal, président du Département du Lot, réagit après la venue dans le département d'Emmanuel Marcron, à l'occasion du "Grand débat national" . Il était à Souillac, vendredi 18 janvier 2019, lors de la rencontre du président de la République avec 600 maires d'Occitanie.

Image: 
sans_titre1.png
Sur titre: 
Venue du président de la République dans le Lot

Vous avez des projets ? Des financements existent en 2019

Afin de développer des actions pour prévenir les effets du vieillissement et la perte d'autonomie, un nouvel appel à projets est lancé. Maintien du lien social, adaptation du logement, nutrition, activités physiques adaptées, prévention des chutes, prévention routière et, depuis cette année, prévention de la perte auditive et actions pour favoriser l’ouverture des EHPAD vers l’extérieur : ce sont autant d’actions qui pourraient être financées à condition qu’elles soient collectives, et qu’elles s’adressent aux personnes âgées de 60 ans et plus, vivant à domicile ou en EHPAD dans le Lot.

Image: 
action piscine.jpg
Sur titre: 
Prévention de la perte d'autonomie

Serge Rigal : " Militons pour une ruralité vivante ! "

« La ruralité est une chance pour notre République, pas un boulet ».  Tel est le point de vue développé par Serge Rigal, président du Département du Lot, à quelques heures de la venue à Souillac d’Emmanuel Macron, président de la République, à l'occasion du lancement du Grand débat national. Il l'a exprimé lors d'une conférence de presse, ce mercredi 16 janvier 2019.

Image: 
photo_cp_160119_s_rigal.jpg
Sur titre: 
Grand débat national

Quatre communes nouvelles dans le Lot

Depuis le 1er janvier 2019, la carte du Lot évolue avec la mise en place de quatre communes nouvelles.

  • Barguelonne-en-Quercy regroupe Bagat-en-Quercy, Saint-Daunès et Saint-Pantaléon, dans le canton de Luzech
  • Cressensac-Sarrazac regroupe Cressensac et Sarrazac, dans le canton de Martel
  • Le Vignon-en-Quercy regroupe Cazillac et Les Quatre-Routes-du-Lot, dans le canton de Martel
  • Porte-du-Quercy regroupe Fargues, Le Boulvé, Saint-Matré et Saux, à cheval sur les cantons de Luzech et de Puy-L’Evêque.
Image: 
nouvelle_carte_communale_cantonale_2019_pour_poster.jpg
Sur titre: 
Carte administrative

Un conseil des territoires pour renforcer les partenariats

« Il nous faut, les uns et les autres, plus et mieux travailler ensemble, être plus solidaires, pour être plus efficaces ».  Lors de ses vœux pour 2019, prononcés devant plus de 300 personnes ce jeudi 10 janvier, Serge Rigal, président du Département du Lot, s’est adressé de longues minutes aux partenaires de la collectivité départementale : l’Etat, la Région, les communautés de communes, les communes, les associations.

Image: 
_5d40180.jpg
Sur titre: 
Vœux 2019

Insertion : pour des projets au plus près des besoins

Le Département du Lot lance quatre nouveaux appels à projets dans le cadre de ses compétences en matière d’insertion sociale. Les projets sélectionnés permettront de mobiliser davantage de moyens pour favoriser l’autonomie, l’accès ou le maintien dans l’emploi durable des bénéficiaires du rSa et des personnes en situation de précarité.

Les appels à projets correspondent aux dispositifs prévus par le Fonds social européen (FSE).

Image: 
lot insertion services.jpg
Sur titre: 
Appel à projets

Routes départementales : un plan de prévention du bruit dans l’environnement

Une directive européenne relative à l'évaluation et à la gestion du bruit dans l’environnement fixe pour objectif la réalisation de cartes de zones bruyantes et de plans de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE). Elle vise les routes départementales dont le trafic est supérieur à 3 millions de véhicules par an.

Image: 
voie rapide.jpg
Sur titre: 
44,8 km sont concernés