Vous êtes ici

Actualités
Rencontres cinéma de Gindou
"Un kilo de plumes" primé lors du concours de scénario 2014
Lundi 25 Août 2014 à 17 h 42
scenario gindou 2014.jpg

C’est à Gindou, au cœur du festival des Rencontres Cinéma, que le Département du Lot a choisi de remettre son prix 2014 du concours de scénarios de films courts, le jeudi 28 août 2014,

C’est le projet de court-métrage de fiction de Manue Fleytoux et Ingrid Chikhaoui intitulé « Un kilo de plumes » qui a été récompensé.

Le propos du film "Un kilo de plumes"

Paul et Mathilde sont deux jeunes autistes placés au Centre d’Accueil de Figeac. Paul est un solitaire. A fleur de peau, la panique qui l’envahit dans la confrontation aux autres le mène inlassablement vers la brutalité, il trouve alors refuge dans l’observation de la lumière. Mathilde est une tornade joyeuse et envahissante qui fixe son attention sur tous les sons qui l’entourent.

Cette nuit là, chacun de leur côté, ils s’aventurent dans les lieux plongés dans l’obscurité. Au terme de leur parcours, Mathilde découvre que Paul construit un véritable tableau fantasmagorique fait d’objets inanimés. Dans les ombres et les reflets, Paul invente son propre royaume. Mathilde s’arrête, estomaquée par la beauté du résultat. Puis elle décide d’y apporter sa contribution…

Le parcours des lauréates

Les lauréates, Ingrid et Manue se sont rencontrées en imitant des chants d’oiseaux lors de leur concours d’entrée en école de cinéma. Elles y ont suivi le parcours réalisation, travaillant chacune sur les films de l’autre à différents postes, confrontant leurs univers différents à leurs valeurs communes. Leur amitié résiste à quatre ans d’école et une dizaine de films, et elles terminent leur cursus avec plusieurs projets en commun.

Après un diplôme de graphisme, Manue Fleytoux intègre le parcours réalisation et scénario de l’ESAV à Toulouse. En parallèle de son cursus, elle dessine pour des associations, elle se découvre actrice dans les films des copains. Née en 1985, Ingrid Chikhaoui a d’abord étudié les Arts Plastiques et la photographie avant de travailler dans l’industrie musicale et dans l’encadrement d’adultes handicapés mentaux. Elle reprend ensuite des études de cinéma en réalisation à l’ESAV (Toulouse) et à la School of Visual Arts (New-York).

Cette remise du prix a été suivie de la projection du court - métrage primé en 2013 par le Département : « La Course », une fiction de Bérenger Thouin. Cette fiction de 24 minutes, tournée à Saint-Céré, est librement inspirée d’une œuvre d’Alfred Jarry qui raconte avec entrain le calvaire de Jésus Christ sur son vélo… Bérenger Thouin est originaire de Saint-Céré.

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo