Vous êtes ici

transports
Des transports adaptés aux besoins

La Région Occitanie organise les transports interurbains et scolaires dans le Lot.

Pour retrouver toutes les informations relatives aux transports, connectez-vous sur le site de la Région : cliquez-ici

Contact : Service régional des transports du Lot, 107 quai Cavaignac 46000 Cahors - Par courriel : cliquez-ici

Actualités et évènements
Piétons, cyclistes, rollers…
Les vallées du Lot et la Dordogne bénéficieront de voies vertes

Les conseillers départementaux ont adopté à l’unanimité les statuts du syndicat mixte des Voies vertes du Lot, ce lundi 25 juin 2018. Il s’agira d’un syndicat mixte ouvert à la carte, avec sept membres fondateurs :

  • Le Département du Lot
  • Grand Figeac
  • Grand Cahors
  • Cauvaldor
  • la communauté de communes Vallée du Lot et du Vignoble
  • Les communes de Cénevières et de Saint-Martin-Labouval

Ils pourront être rejoints par d’autres collectivités qui auraient un projet de voies vertes.

Mobilité
Un « Hackcélérathon » pour des projets innovants

Une cinquantaine d’experts, d’étudiants, d’usagers et de représentants de services publics se sont réunis le temps d’un week-end pour imaginer des solutions dans le but d’améliorer le déplacement  des Lotois. L’« Hackcélérathon », organisé par Le Préfet du Lot, en partenariat notamment avec le Département du Lot, s’est déroulé les 6, 7 et 8 avril 2018 à Auzole (Saint-Pierre-Lafeuille). Le Lot, comme de nombreux territoires ruraux, est concerné par les problématiques liées aux transports et à la mobilité. Aussi, l’objectif de cet événement consistait à faciliter la rencontre des acteurs locaux impliqués dans la recherche de réponses et d’accélérer la réalisation des projets les plus prometteurs.

 

Gains de temps
Trains : une étude pour rapprocher le Lot de Paris

Et si les trains allaient plus vite ? L’association Urgence Ligne POLT (Paris - Orléans - Limoges – Toulouse) a décidé de lancer une étude sur les solutions qui permettraient d’obtenir des gains significatifs sur les temps de parcours des trains (de l’ordre de 30 minutes sur un trajet Limoges - Paris et de 45 minutes sur le trajet Paris – Toulouse) tout en préservant la desserte de nos territoires. Le Département du Lot, qui adhère à cette association, financera une partie de cette étude (1 000 euros).

Demain le Lot