Vous êtes ici

Actualités
Chaussées
Chantiers de l'été : attention aux gravillons
Mardi 11 Juillet 2017 à 15 h 40

Chaque année, le Département du Lot entreprend plusieurs chantiers de réfection des routes départementales, avec de nouveaux enduits répandus sur les chaussées ou de nouveaux enrobés. Ces chantiers se déroulent la plupart du temps durant l’été, pour des raisons techniques. En 2017, c’est à nouveau un investissement de près de 3 millions d’euros qui est programmé par le Département. Voici le programme des prochaines semaines pour quelques chantiers en cours ou à venir. Certains sont réalisés par les équipes du Département, comme dans cette vidéo réalisée à Cénevières.

  • RD 677 : Labastide-Murat / Lamothe-Cassel (12,7 km) ;
  • RD 704 : Gourdon / Pont-de-Rhodes (11,2 km) ;
  • RD 31 : Cuzac / Felzins (5,3 km); Sousceyrac / Teyssieu (6,7 km);
  • RD 820 : Frayssinet / Lamothe-Cassel (1,8 km) ; Saint-Projet (0,2 km); Lanzac / Le Roc (2,6 km) ;
  • RD 673 : Gourdon (1,5 km) ; Saint-Jean-Lespinasse / Saint-Céré (2,4 km) ; Alvignac (1,8 km)
  • RD 911 : Concots (5 km) ;
  • RD 7 : Labastide-Marnhac (4 km) et Larroque-des-Arcs (4,6 km) ;
  • RD 44 : Pomarède (1,5 km);
  • RD 45 : Cazals (2,6 km);
  • RD 36 : Fajoles (3,4 km);
  • RD 128 : Anglars-Nozac (1,2 km);
  • RD 801 / RD 802A: Séniergues (3,5 km) ;
  • RD 12 : Mercuès (0,5 km);
  • RD 256 : Montlauzun (0,1 km);
  • RD 8 : Crégols / Cénevières (4,6 km)  - voir la vidéo ci-dessus
  • RD 26 : Crégols (1,2 km) ;
  • RD 10 : Lalbenque / Laburgade (6 km) ;
  • RD 55 : Pern (5,7 km);
  • RD 76 : Lentillac-Saint-Blaise (1,9 km);
  • RD 43 : Montvalent (1,4 km); Belmont-Bretenoux (0,8 km)
  • RD 241 : Saint-Jean-Lespinasse (0,6 km)
  • RD 807 : Le Bastit / Gramat (1,1 km)
  • RD 60 : Miers (0,5 km)

Attention aux gravillons

Un enduit superficiel est une couche de faible épaisseur (moins d’un centimètre et demi), constituée de bitume et de gravillons. Elle a besoin de soleil pour « prendre » (d’où la réalisation des travaux durant la période estivale). Mais ces chantiers laissent derrière eux des gravillons réfractaires : peu ou pas collés, ils restent en surface après le passage des engins. Pour s’agglomérer à la chaussée rénovée, ces gravillons ont en effet besoin de la circulation: il est donc impératif d’attendre quelques jours avant de balayer ce rejet. Durant cette période, il est indispensable que les usagers respectent les limitations de vitesse à l’approche de ces chantiers signalés, car les risques de dérapage sont réels.

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo