Vous êtes ici

Actualités
Conseil départemental
Energies : on positive !
Jeudi 17 Décembre 2020 à 18 h 14
20161107081347-152e75e3-la.jpg

Lors de la séance du conseil départemental du 14 décembre 2020, les conseillers départementaux se sont une nouvelle fois prononcés en faveur de la transition énergétique du Lot. L’ambition étant que le Lot devienne à terme un département à énergie positive : c’est-à-dire qu’il produise plus d’énergie qu’il n’en consomme.  

Réduction des consommations et développement des énergies renouvelables

Ce sont les deux piliers de la stratégie départementale en faveur de la transition énergétique :
-    Réduire drastiquement les consommations actuelles de 40 % pour atteindre 2 400 gigawatts/an ;
-    Développer massivement la production d’énergies renouvelables pour atteindre plus de 2 000 gigawatts/an et faire ainsi coïncider consommation et production.

Une stratégie qui s’inscrit d’ailleurs pleinement dans l’objectif « Région à énergie positive » (REPos) à l’horizon 2050 de la Région Occitanie.

Pour réduire les consommations, trois orientations ont été choisies :
-    accélérer la rénovation énergétique des logements Le Lot compte 83 249 résidences principales dont 20 % sont considérées comme des passoires énergétiques.;
-    accompagner les collectivités locales vers la performance énergétique de leur territoire ;
-    partager une vision départementale sur la question de la mobilité (infrastructures, modes de déplacements, déplacements domicile-travail sur les bassins de vie…).

Côté développement des énergies renouvelables, il s’agira de :
-    favoriser le développement des projets d’énergie renouvelable souhaités ;
-    impulser un développement maitrisé du photovoltaïque (en toiture et au sol) de la méthanisation et poursuivre le développement du bois-énergie.

Des actions programmées en 2021

L'instance de gouvernance co-animée par le Département et les services de l’Etat qui réunit la Région, les intercommunalités, les opérateurs départementaux en matière d’énergies (Territoire d’énergie 46, SYDED, Quercy Energies, CAUE, …) et le Parc naturel régional des causses du Quercy va continuer à se réunir afin de fixer la stratégie départementale de la transition énergétique du Lot. Plus d'infos

Par ailleurs, d'autres actions sont lancées ou vont se poursuivre :

Rénov’Occitanie Lot : un guichet unique pour la rénovation énergétique
Nouveau service pour tous les Lotois (quels que soient leurs revenus) qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique, ce guichet unique ouvrira en janvier 2021.
Piloté par le Département, aux côtés des intercommunalités, ce guichet rassemble l’ensemble des opérateurs du territoire pour :
-    aider les Lotois dans la définition de leur projet d’amélioration énergétique ;
-    proposer des conseils personnalisés aux besoins identifiés ;
-    informer sur les financements possibles pour la rénovation de l’habitat.

Développer les énergies renouvelables de façon harmonieuse sur le territoire

Doubler la production d’énergie oui, mais encadrer les projets est indispensable pour leur donner du sens et de la qualité.
C’est pourquoi, une charte EnR (énergies renouvelables) doit déterminer les conditions d’acception du développement des projets. Elle propose une grille de plusieurs critères : paysagers, agricoles, naturels, sociaux et aborde toutes les filières d’énergies renouvelables.
Véritable outil pour les collectivités, elle a vocation à être déclinée dans les différents documents d’urbanisme dans le but d’en assurer une traduction réglementaire assortie d’éventuels zonages.

Reconduction du dispositif d’aide à l’acquisition de véhicules et vélos électriques

Fort de son succès, le dispositif d’aide mis en place il y a presque un an par le Département du Lot va être reconduit en 2021. Le Département consacrera donc à nouveau 1M€ pour soutenir les Lotois dans l’acquisition de véhicules plus respectueux de l’environnement (voiture, scooter, vélo). Au total, plus de 1 500 dossiers ont déjà été déposés.

Et aussi :

  • Une étude sur la méthanisation pour mettre en perspective les gisements avec les besoins du territoire et préciser les zones propices au développement d’unités de production ;
  • La mise à disposition d’un cadastre solaire pour les particuliers, les entreprises et les collectivités avec pour objectif de simuler le potentiel photovoltaïque d’une toiture ou d’une zone artificialisée (parking) ;
  • Analyser la faisabilité d’un outil départemental, à capitaux publics, pour le financement des projets ;
  • Et bien sûr, poursuivre la démarche de coconstruction avec l’ensemble des partenaires.

Le Lot possède déjà une expérience et des moyens d’expertise importants en matière de transition énergétique et notamment au travers :

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo