Vous êtes ici

Actualités
Numérique
La fibre pour tous : signature devant le Premier ministre
Jeudi 14 Décembre 2017 à 15 h 15

La couverture en très haut débit du Lot, de l’Aveyron et de la Lozère sera une réalité dans cinq ans. A l’occasion de la visite du Premier ministre Edouard Philippe, jeudi 14 décembre 2017, dans le Lot, les trois Départements ont présenté leur projet concerté d'équipement en fibre optique. Ce partenariat a pris la forme d'un groupement de délégation de service public (DSP). Le contrat a été signé avec Stéphane Richard, PDG d’Orange, en présence des membres du gouvernement : Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires et son secrétaire d’Etat Julien Denormandie, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du numérique, Delphine Geny-Stephann, secrétaire d’État auprès du ministre de l’économie et des finances, et Edouard Philippe qui a salué la qualité du travail mené par les trois départements pour arriver à ce résultat, après avoir détaillé le plan gouvernemental pour atteindre l’objectif du très haut débit partout en France.

« Dans cinq ans, jusque dans les hameaux les plus isolés de nos départements, la fibre sera disponible. Nous serons alors à armes égales avec des départements plus urbanisés, plus proches de la capitale ou de capitales régionales », s’est réjoui Serge Rigal, président du Département du Lot.

Le déploiement du réseau de fibre optique touchera tous les habitants dans leur vie quotidienne, tous les services publics et toutes les entreprises dans le développement de leurs activités. C’est l’union des trois départements et de leur potentiel, unique au niveau national, qui a permis d’aboutir à ce résultat assez exceptionnel. Sans cette mutualisation, la fracture numérique aurait perduré dans nos départements à dominante rurale, les opérateurs de télécommunications préférant généralement focaliser leurs investissements dans les zones les plus habitées, donc les plus rentables.

Une vidéo-témoignage a été projetée devant le Premier ministre, pour (dé)montrer les enjeux numériques, notamment en termes d’attractivité du territoire.

Un engagement limité des opérateurs

Un appel a été lancé par l'État en 2011 à destination des opérateurs privés pour connaître leurs engagements concernant le très haut débit. Orange s’était engagé à déployer sur fonds privés la fibre optique jusqu’aux habitations dans 9 communes aveyronnaises, 30 communes lotoises (zone grand Cahors) et 4 communes lozériennes. Le reste des trois territoires était laissé à l'initiative des collectivités.

Un réseau d’initiative publique

Pour pallier les carences de l’initiative privée, le Département, les communautés de communes et la Fédération départementale d’énergies du Lot ont donc créé, en 2016, le syndicat mixte Lot numérique pour mettre en œuvre le projet dans 310 communes (hors Grand Cahors).

L’Aveyron a mené la même démarche avec la mise en place du SIEDA. En Lozère, la création d’un syndicat mixte interviendra tout début 2018.

L’offre d’Orange a été retenue

Afin d’attirer les grands opérateurs nationaux et favoriser la commercialisation et la rentabilité de son futur réseau fibre optique, Lot numérique s’est associé avec l’Aveyron et la Lozère, à travers une procédure groupée de « délégation de service public » engagée dès 2016. De longues négociations ont permis d’étendre le périmètre de déploiement de la fibre optique jusqu’aux habitations des trois départements, tout en contenant la part de fonds publics à verser au délégataire. Au final, la meilleure offre s'est avérée être celle d'Orange.

En chiffres

De 2018 à fin 2022, ce sont 131 000 prises qui seront raccordées à la fibre optique dans le Lot. C'est Orange qui aura la charge à 100 % de la construction, tout comme de l'exploitation et de la maintenance du réseau de fibre optique.

Dans le Lot, les collectivités locales s’engagent à hauteur de 44,1 millions d'euros, avec des financements de l’Etat (66%) et de la Région (14 %). Pour Orange, l'investissement total sera de 221 millions d'euros pour les 310 communes lotoises concernées.

Dans le Lot, une montée en débit dès 2018

Au préalable, Lot numérique mène des opérations de montée en débit pour un montant de 11 M€ afin de permettre à 90 communes lotoises, aujourd’hui les moins bien desservies, d’accéder à une ligne ADSL de qualité. Ces travaux vont permettre aux habitations de disposer de débits pouvant atteindre 20 Mbits/s, en attendant l'arrivée de la fibre. Les mises en service seront échelonnées durant l'année 2018. Les infrastructures déployées dans le cadre de ces opérations seront réutilisées pour la construction du réseau de fibre optique.

Plus de débit, quand ? Consultez la carte

Serge Rigal, président du Département du Lot, a ouvert cette journée, avec une allocution, au cours de laquelle, il s’est adressé à Edouard Philippe : « je souhaiterais, Monsieur le Premier ministre, attirer votre attention sur un point : cette recherche de solution entre trois Départements démontre qu’avec un peu moins de contraintes et un allègement des normes, les Départements peuvent imaginer de nouvelles collaborations entre eux ou à l’intérieur même de leur territoire, avec d’autres collectivités. Très clairement : faites-nous confiance, donnez-nous un peu plus de liberté pour continuer dans la voie de l’innovation. Nous prouverons ainsi, encore et toujours, que dans les territoires ruraux, tout particulièrement, le Département est indispensable à la performance de l’action publique locale ».  Lire tout le discours

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo