Vous êtes ici

Actualités
Diaporama
François Hollande inaugure la cité scolaire de Luzech
Jeudi 20 Avril 2017 à 11 h 03
_5D40098.jpg

Un président de la République qui inaugure un équipement public dans le Lot, ce n’était pas arrivé depuis la venue de François Mitterrand à l’occasion de l’ouverture de la rocade de Cahors. C’était en 1987. Trente ans après, François Hollande a fait le déplacement jusqu’à Luzech, ce jeudi 20 avril 2017 en début d’après-midi, pour dévoiler officiellement la plaque de la cité scolaire ouverte depuis la rentrée de septembre 2016. Dans la matinée, il avait visité l’entreprise Andros à Biars-sur-Cère. « Il n’y a pas plus belle inauguration que celle d’un collège et d’une école. Ici se prépare l’avenir. Investir dans l’éducation, c’est faire le choix de la République », a-t-il déclaré au cours de son allocution.

Questions, photos, autographes

Le chef de l'Etat a été accueilli par Serge Rigal, président du Département, et Gérard Alazard, maire de Luzech, en présence de nombreux élus lotois, d’enseignants, de représentants de parents d’élèves et de jeunes... François Hollande a d’abord visité des classes de l’école. Au primaire, des élèves avaient préparé des questions. « Ils m’ont interrogé sur les présidents de la Vème république ; ils les connaissaient tous… sauf le prochain », s’est amusé François Hollande. Il a également rendu visite aux collégiens, en passant par la salle de sciences et le Centre de documentation : « un endroit stratégique à une époque où il est important de décrypter les rumeurs et les fausses informations », selon François Hollande. En parcourant, l’étage du collège, il a pris le temps d’échanger avec les élèves, de poser pour une photo de groupe et de signer quelques autographes.

"Le pouvoir de l'éducation"

Au cours de son discours, le maire de Luzech a dit sa fierté de la cité scolaire : « un ensemble cohérent en milieu rural », avec des équipements sportifs à proximité. Serge Rigal a appuyé cette idée : « Pour l’attractivité de nos territoires ruraux, il est essentiel de donner à la population des équipements parfaitement opérationnels. En décidant de maintenir nos 20 collèges, nous marquons la volonté d’offrir le meilleur pour une réelle égalité des chances. C’est dans cet esprit que nous devons œuvrer aussi dans le primaire en faveur d’une démarche équilibrée, entre rationalisation de l’organisation des moyens et maintien du tissu rural. C’est une alchimie difficile qui exige beaucoup d’écoute, d’anticipation et d’ouverture d’esprit, en veillant bien à ne pas fragiliser nos territoires. Nous devons réussir collectivement cette alchimie. Pour nos enfants ». Et Serge Rigal a cité Malala, la plus jeune des prix Nobel de la Paix. « Devant l’ONU, elle a déclaré " les extrémistes ont peur des livres et des stylos. Le pouvoir de l’éducation les effraie". C’est ce pouvoir de l’éducation, dans notre pays démocratique, que nous célébrons aujourd’hui. Il justifie à lui seul le fait de construire des écoles et des collèges, comme ici à Luzech ».

Après un petit bain de foule et de nombreux selfies avec les élèves, François Hollande est reparti vers Paris. Il effectuait dans le Lot l’un de ses derniers déplacements officiels en tant que président de la République.

Tous les collèges publics lotois ont été construits par l’Etat, avant la décentralisation. En choisissant de construire un nouvel établissement à Luzech, le Département a poursuivi ainsi son investissement en faveur de la jeunesse lotoise avec ce projet pour lequel il a été maître d'ouvrage. Plus d'infos

  • Des portes ouvertes récréatives de la cité scolaire ont été organisées en septembre dernier; elles ont attiré 1 300 personnes. Plus d'infos
S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo