Vous êtes ici

Actualités
Qualité de l'eau
Irrigation et lavage des légumes : quelles obligations ?
Lundi 19 Juin 2017 à 15 h 05
melonniere.jpg

En matière d’hygiène, les exploitants du secteur alimentaire se doivent de respecter les dispositions législatives nationales et européennes (Paquet Hygiène). Ces mesures concernent notamment l’utilisation et le contrôle de l’eau, de façon à éviter toute contamination bactériologique. Spécialiste de la question, le Laboratoire départemental d’analyses est aux côtés des producteurs pour les aider à maîtriser les dangers.

En cas d’irrigation

L’irrigation ne doit pas être un vecteur de contamination bactériologique des produits. Le producteur doit donc s’assurer de la qualité de l’eau grâce à des analyses, en particulier lorsqu’elle est aspergée directement sur les parties consommables des produits : légumes-feuilles, fruits… Pour s’assurer de la qualité bactériologique de son eau, le producteur peut s’adresser au Laboratoire départemental d'analyses pour réaliser des autocontrôles.

En cas de lavage des légumes après la récolte

Pour le dernier lavage, seule l’eau du réseau (eau potable au sens réglementaire) est utilisable. Si l’état bactériologique de la dernière eau de lavage n’est pas connu, il vaut mieux ne pas laver les légumes. L’eau d’irrigation, si elle n’est pas potable, n’est pas utilisable pour ce dernier lavage.

 N’hésitez pas à contacter le Laboratoire départemental d’analyses pour tout complément d’information et pour connaitre les tarifs des analyses de l’eau (lda@lot.fr ou 05 65 53 45 01).

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo