Vous êtes ici

Actualités
Conseil départemental
Une motion pour la défense de l’école de la République
Mardi 19 Avril 2022 à 14 h 47
20161018085448-f061e6dc-me.jpg

Instruction à la maison, écoles privées hors contrat… Inquiets par la hausse du nombre d’élèves qui ne fréquentent plus l’école publique, les élus du Département ont voté à l’unanimité une motion « pour la défense de l’école de la République », lors de la séance du Conseil départemental de ce 19 avril 2022. Voici le texte :

« Face à une hausse inquiétante des demandes d’instruction des enfants hors de l’école publique, à la maison ou en école privée hors contrat, nous, élus départementaux, tenons à exprimer notre inquiétude concernant ce phénomène de rejet de l’école de la République.

Dans notre département, plus de 400 enfants ne sont plus sur les bancs de l’école publique. Selon les chiffres transmis par l’Education Nationale courant février 2022, 41 élèves sont scolarisés dans des écoles privées hors contrat et 367 enfants suivent l’instruction à domicile. Sur ces 367 enfants, 77 sont âgées de 3 à 5 ans, 139 de 6 à 10 ans, et 151 sont âgées de 11 à 16 ans.

L’éducation représente un droit fondamental, elle permet de faire vivre et de transmettre un socle commun autour des valeurs républicaines telles que la laïcité, la citoyenneté, la culture de l’engagement, le respect de l’autre et la lutte contre toutes les formes de discrimination.

En France, seule l’instruction et non la scolarisation est obligatoire depuis la loi de Jules Ferry de 1882. Les parents sont donc libres de choisir un mode d’instruction pour leurs enfants. Nous ne sommes pas dans une démarche de stigmatisation dans la mesure où certaines situations particulières nécessitent ce mode d’enseignement des savoirs (problèmes de santé, etc..). Toutefois, alors que ces chiffres sont en hausse constante, nous voulons envoyer un signal d’alerte.

L’école est, et doit rester, un lieu de cohésion sociale où les élèves se forment au respect mutuel et au vivre ensemble. Elle doit permettre aux enfants de grandir en développant leur esprit critique et devenir des citoyens tolérants, solidaires et conscients de leur place dans notre société.

Il appartient à l’Etat de prendre la mesure de cette problématique et d’agir pour que toutes les familles puissent trouver une réponse adaptée à leurs attentes au sein des écoles publiques et laïques, pour que ces dernières redeviennent un levier de la réussite de tous en luttant contre le déterminisme social, sans quoi ce qui fut autrefois le creuset et le ferment de notre République n’accomplira plus son rôle.

L’Etat, en étroite collaboration avec toutes les collectivités locales, à tous les niveaux, doit faire en sorte que chaque enfant puisse trouver sa place au sein de l’Ecole publique, afin qu’elle demeure le premier choix pour :

  • apprendre à vivre libres, égaux, unis et fraternels,
  • lutter contre le séparatisme et la radicalisation,
  • former les citoyens de demain,
  • porter haut et fort les valeurs de la République. »

 

Cette motion sera remise au préfet du Lot.

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

Animations Planète Lot
 

Découvrez les Espaces naturels sensibles, les musées départementaux, les ateliers des archives départementales… Tous les rendez-vous  2022 programmés par le Département du Lot sont recensés dans Planète Lot.

En feuilletant le fascicule, cliquez-sur les animations dans la partie agenda pour vous inscrire (les formulaires seront mis en ligne au fur et à mesure de la saison). Ou accédez aux inscriptions en cliquant-ici