Vous êtes ici

Actualités
RD 802
Sécurité routière : des piquets réflecteurs pour éloigner le gibier
Lundi 15 Mars 2021 à 11 h 14
via_fauna.jpg

Une expérimentation est en cours sur la RD 802, entre Durbans et Cambes. En ce mois de mars 2021, les agents du Département en charge des routes ont installé, sur le bas-côté, 125 piquets réflecteurs destinés à limiter les collisions nocturnes avec les sangliers ou les chevreuils.

Ce dispositif est mis en place dans le cadre du projet Via Fauna, développé par la Fédération régionale des chasseurs d’Occitanie et décliné dans le Lot par la Fédération départementale des chasseurs qui a financé ce matériel destiné à sécuriser la route.

Créer une barrière lumineuse

Le principe de ces réflecteurs, placés tous les 20 m environ, est de dévier la lumière des phares des véhicules, ce qui crée une barrière éblouissante comprise entre 80 cm et 1 m du sol. Conséquence : les animaux sont surpris et dissuadés de traverser. Des tests ont déjà été effectués dans d’autres départements et ils ont été probants. Autre avantage : le dispositif renforce la vigilance des conducteurs en présence des réflecteurs.

Le projet a démarré il y a un an : les collisions avec les animaux ont été recensées sur une section de près de 20 km de la RD 802, en partie par la fédération des chasseurs; des chiffres plus anciens qui avaient été recueillis par les services des routes du Département ont été également compilés. A la lecture de toutes ces données, une zone de 200 m s’est avérée plus particulièrement accidentogène, avec des passages d’animaux plus nombreux. C’est à cet endroit que les réflecteurs ont été installés ; ils resteront en place jusqu’au mois de mai 2021 afin d’étudier leur efficacité. Ils pourront être utilisés à nouveau au cours des prochains mois, l’expérimentation devant durer un an.

Le projet Via Fauna, soutenu par l’Europe, la Région et l’Office français de la biodiversité, ambitionne aussi de créer le plus grand réseau d’observateurs de la mortalité routière de la faune sauvage en Occitanie. Pour participer à cette démarche, il suffit de télécharger l'application ODK Collect : cliquez-ici.

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo