Vous êtes ici

Actualités
Quelle image du Lot voulons-nous donner ?
Les résultats du questionnaire « Choisir le Lot »
Jeudi 8 Septembre 2016 à 09 h 03
Valeurs-2-copy-1024x382.jpg

Ce n’est pas une surprise : les Lotois aiment le Lot. Dans le cadre de l’opération « Choisir le Lot », un sondage en ligne a montré une nouvelle fois le fort sentiment d’appartenance des habitants à leur territoire. Près de 85 % des sondés se disent fiers d’être Lotois. C’est l’un des aspects de l’étude menée pour renforcer l’attractivité du Lot. Le Département du Lot et la préfecture, avec le concours de toutes les intercommunalités et des chambres consulaires, ont lancé une démarche qui vise à inciter de nouveaux actifs et de nouvelles activités à s’installer dans le Lot : une manière de créer de la richesse, de pourvoir des emplois spécifiques qui ne le sont pas toujours, de rajeunir la population....

La première étape de cette démarche a été l’ouverture d’un questionnaire pour affiner l’état des lieux. 729 personnes ont répondu (un bon taux de participation pour ce genre d’enquête) et en parallèle, plus de 60 personnes ont été rencontrées lors d’entretiens ou d’ateliers thématiques (emploi et formation, agriculture, cadre de vie…).

Symboles et attentes

Selon le sondage, les principaux symboles du Lot sont Rocamadour (83 %), Saint-Cirq-Lapopie (68 %), Cahors et son vin (64 %), le patrimoine (52 %) et les spécialités gastronomiques (51 %). La thématique du tourisme est donc bien présente. Elle est perçue comme une filière économique importante au même titre que les secteurs agricoles, mais aussi en tant que principal axe de promotion du département. Toutefois, les sondés souhaitent que le Lot ne reste pas qu’une destination de vacances. Ils expriment ainsi d’importantes attentes pour voir son image évoluer : ils veulent un Lot plus dynamique au plan économique (49%), plus vivant culturellement (31%) mais aussi associé à un développement raisonné et éco-responsable (29 %).

Près des trois quarts des sondés pensent que l’image du territoire à l’extérieur est positive, mais avec une notoriété plutôt limitée à la sphère régionale. Ils espèrent donc une promotion qui puisse combler ce déficit de reconnaissance.

A la lecture de ces résultats, la prochaine étape de la démarche « Choisir le Lot » concernera la définition des actions à mettre en place pour rendre le Lot attractif.

Profil des répondants : ils sont âgés de plus de 45 ans pour plus de la moitié; ils sont indifféremment originaires ou non du Lot (55 % ne sont pas Lotois d’origine) ; ce sont des salariés (29,6%), des retraités (21,9%), des cadres (18,4%), des artisans, commerçants ou chefs d’entreprise (12,5%).

Indice d’attractivité : pour les personnes qui se sont installées ici, le cadre de vie a été un facteur déterminant dans le choix du Lot comme lieu de vie.

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo