Vous êtes ici

Actualités
Evénement
Tour de France 2022 dans le Lot : un engagement collectif qui a payé
Jeudi 14 Octobre 2021 à 13 h 19
img_11011.jpg

Ce jeudi 14 octobre 2021, était dévoilé à Paris le tracé du Tour de France 2022 par l’organisateur ASO (Amaury Sport Organisation), devant un parterre de coureurs cyclistes, de journalistes du monde entier et des élus des villes et départements retenus pour cette 109ème édition.

Plusieurs élus lotois avaient fait le déplacement pour l’occasion : Serge Rigal, président du Département, Christophe Proença, vice-président du Département, Jean-Marc Vayssouze-Faure, maire de Cahors et président du Grand Cahors, Vincent Labarthe, président du Grand Figeac et vice-président de la région Occitanie (représentant Carole Delga), Pascal Lewicki, conseiller départemental et maire de Lacapelle-Marival, et Jean-Luc Marx, vice-président du Grand Cahors. Raphaël Daubet, président de Cauvaldor, et Dominique Lenfant, maire de Rocamadour, suivaient à distance cette cérémonie qui se déroulait au Palais des Congrès à Paris.

Les élus lotois qui ont découvert le tracé en direct avaient fait acte de candidature de manière commune. Depuis plusieurs mois, le Département du Lot, le Grand Figeac, le Grand Cahors, Cauvaldor, les communes de Cahors, Lacapelle-Marival et Rocamadour et la Région Occitanie se sont mobilisés pour convaincre l’organisateur du Tour de France d’accorder deux étapes à notre département. Cet engagement collectif a payé.

 

Cahors sera donc ville-arrivée le vendredi 22 juillet 2022 pour l’étape Castelnau/Magnoac-Cahors (189 km), en sortie des étapes pyrénéennes. Et le lendemain, samedi 23 juillet, veille de l’arrivée sur les Champs-Elysées, l’étape sera 100% lotoise pour un dernier contre-la-montre, inédit dans le département, entre Lacapelle-Marival et Rocamadour (40 km). Du grand spectacle en perspective qui devrait attirer des dizaines de milliers de spectateurs sur la route et des millions de téléspectateurs devant leur écran.

L’étape Castelnau/Magnoac-Cahors permettra au Tour de revenir sur le boulevard Gambetta. Avant d’arriver à Cahors, le peloton passera près du château de Cayx, à Luzech, propriété de la famille royale du Danemark. Un clin d’œil au pays hôte du Grand Départ du Tour qui sera donné depuis Copenhague le 1er juillet. C’est la deuxième fois que le Tour de France signera une arrivée à Cahors. En 1994, l’étape Bergerac-Cahors était remportée par le champion de France en titre Jacky Durand. En 2007, Cahors était ville-départ de la 18e étape.

Le contre-la-montre Lacapelle-Marival / Rocamadour passera par Aynac et Gramat notamment pour une arrivée dans la cité mariale. Un site qui avait déjà servi de décor pour l’arrivée de la Route d’Occitanie en 2019 et qui avait convaincu Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, de revenir très vite dans le Lot.

Que le Lot ait été retenu pour accueillir le Tour de France, avec tout ce que cela offre en notoriété et retombées économiques, est une bonne nouvelle. Ces deux journées seront un sacré coup de projecteur pour le département en pleine saison estivale et va renforcer son attractivité, dans la lignée de la démarche « Oh my lot ! ».

« C’est une reconnaissance extraordinaire pour le Lot. Il nous reste maintenant neuf mois pour préparer cette grande fête que sera le Tour de France ; nous en ferons un moment intense, festif, sportif et convivial», promettent les élus lotois de manière unanime.

fbp5_jzxiaetkdi.jpg
 

 

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo