Vous êtes ici

Actualités
Urgences
Violences conjugales et intrafamiliales: les numéros à connaître
Vendredi 3 Avril 2020 à 14 h 59
cidf.png

Victime ou témoin de violences sexuelles, sexistes, conjugales, intrafamiliales, psychologiques… En cette période de confinement, ne restez pas isolé(e).

Les numéros d’urgence : 17 ou 112 (police/gendarmerie) - 18 ou 112 (pompiers) - 114 (n° pour personnes sourdes / malentendantes). Ou sur Internet, www.service-public.fr/cm ou arretonslesviolences.gouv.fr (traces de visite sur le site 100 % effaçables, plateforme ouverte 7j/7, 24h/24).

Nouveau : les victimes de violences conjugales, et plus largement intrafamiliales, peuvent alerter police, gendarmerie, SAMU et pompiers par SMS, en envoyant un message au 114. Ce nouveau dispositif vise à faire face à l'augmentation des violences conjugales depuis le début du confinement. Le 114 est à l'origine un numéro d'urgence pour les personnes sourdes et malentendantes. Il est donc élargi à toutes les victimes de violences qui ne peuvent pas sortir de chez elles, ni faire de bruit.

Vous constatez qu’un enfant ou un adolescent est victime de mauvais traitement ? Appelez le 119.

Et le 39 19, le numéro national de téléphone pour les femmes victimes de violence reste également actif. Cliquez-ici

Ou contactez les associations :

Les pharmaciens et leurs collaborateurs ont été associés au dispositif, puisqu’ils peuvent être en contact avec des victimes ou témoins de violences intrafamiliales. Les officines constituent alors un premier recours permettant d’alerter les forces de l’ordre.

S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo