Vous êtes ici

agriculture
Le Lot cultive la qualité

Le Lot possède un potentiel incontesté en matière d’agriculture. Noix, truffes, melon, agneau fermier, safran, vin, foie gras, fromage de Rocamadour… sont autant de produits dont la renommée dépasse les limites du département.

Dans le but de préserver la qualité de ces productions, le Département du Lot s’engage pour le maintien de l’activité agricole lotoise en se consacrant à l’accompagnement des nouveaux agriculteurs, au développement des filières de qualité.

A travers le Laboratoire départemental d’analyses et les exonérations et réductions du coût des analyses en santé animale prises en charge par le Département, la collectivité agit pour le maintien de l’état sanitaire du cheptel et pour la réduction des charges sur l’élevage lotois.

Le Département intervient également au profit de la promotion des produits du Lot.

Actualités et évènements
Le 1er octobre
24 fermes bio ouvertes près de chez vous

Dimanche 1er octobre 2017, vous avez rendez-vous avec les producteurs bio du Lot. Qu’ils soient éleveur, maraîcher, viticulteur ou apiculteur, vingt-quatre agriculteurs ouvriront leurs portes à l’occasion du vingtième anniversaire de Bio 46 (ex-Lot ABné) et dans le cadre du programme national « Bio et local, c’est l’idéal », en partenariat avec le Département du Lot. Au programme, des visites, des dégustations, des repas, des échanges, des animations, des balades…

Produits locaux
Les Côtes du Lot fêtent leurs 20 ans

Le Syndicat des vins IGP Côtes du Lot a vu le jour il y a 20 ans. Un bel anniversaire à célébrer... Le mardi 25 juillet 2017, de 11 heures à 22 heures, sur le Pont Valentré à Cahors, ces vingt bougies seront soufflées lors d'une dégustation-vente qui vous permettra de rencontrer les producteurs. Plus d'une cinquantaine de vins seront répartis sur trois stands tout au long du pont. Le verre anniversaire sera vendu à l'entrée du pont, 4€.

Sécurité sanitaire
Le laboratoire départemental dépiste la tuberculose chez les bovins

La mise en place d’une zone à risque « tuberculose » en Dordogne et la découverte de blaireaux positifs dans deux communes lotoises a conduit à la création d’une "zone à suivi renforcé" depuis 2016 dans le Lot. Cette zone concerne les communes où les blaireaux positifs ont été retrouvés et les communes limitrophes.

Demain le Lot