Vous êtes ici

agriculture
Le Lot cultive la qualité

Le Lot possède un potentiel incontesté en matière d’agriculture. Noix, truffes, melon, agneau fermier, safran, vin, foie gras, fromage de Rocamadour… sont autant de produits dont la renommée dépasse les limites du département.

Dans le but de préserver la qualité de ces productions, le Département du Lot s’engage pour le maintien de l’activité agricole lotoise en se consacrant à l’accompagnement des nouveaux agriculteurs, au développement des filières de qualité.

A travers le Laboratoire départemental d’analyses et les exonérations et réductions du coût des analyses en santé animale prises en charge par le Département, la collectivité agit pour le maintien de l’état sanitaire du cheptel et pour la réduction des charges sur l’élevage lotois.

Le Département intervient également au profit de la promotion des produits du Lot.

Actualités et évènements
Commission permanente
300 000 € pour venir en aide aux agriculteurs touchés par le gel

Les noyers et les châtaigniers impactés, tout comme les parcelles de l’AOC Cahors, des vins des coteaux du Quercy ou de Glanes, les productions de kiwis, de raisins de table, de prunes …C’est le premier état des lieux établi dans le Lot après les épisodes de gel survenus durant les nuits des 6 et 7 avril 2021.

Visite
Un ministre à la rencontre de l'agriculture lotoise

Julien Denormandie, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ayant des attaches lotoises (il est né à Cahors), était présent dans le département ce vendredi 24 juillet 2020.

Sécheresse, avenir de l’abattoir de Gramat, installation de jeunes agriculteurs figuraient notamment parmi les nombreux points abordés au cours de cette rencontre. Après une entrevue au petit matin avec le bureau de la Chambre d'agriculture à la mairie de Floirac, le ministre a visité le GAEC Goudoubert, un élevage d’agneaux fermiers du Quercy, puis la station expérimentale de la noix à Creysse.

Oh my Lot !
Les produits lotois, ma préférence à moi

L’agriculture lotoise est actuellement très fortement impactée par la crise sanitaire. Pour trouver des débouchés aux productions lotoises, les acteurs locaux sont mobilisés.

Plusieurs réunions de travail et de coordination ont été organisées par le préfet du Lot avec les élus (président du Département, parlementaires), la chambre d’agriculture et les professionnels de la grande distribution pour trouver ensemble des solutions.