Vous êtes ici

Personnes agées
Solidarité pour les personnes âgées

Allocations personnalisée d’autonomie, téléassistance, Espaces personnes âgées : le Département met tout en œuvre pour permettre aux aînés de vivre chaque jour dans les meilleures conditions possibles, quels que soient leur degré d’autonomie et leur choix de vie. L'ensemble des services et des structures disponibles dans le Lot est coordonné par les équipes du Département, qui se porte garant de la qualité de l'hébergement dans les maisons de retraites et institutions spécialisées.

Le schéma départemental en faveur des personnes âgées
 

APA,
mode d'emploi

L'Allocation personnalisée d'autonomie permet aux personnes âgées de plus de 60 ans de percevoir une aide financière pour accomplir les actes indispensables de leur vie quotidienne. A noter que les sommes versées au titre de l'APA ne sont pas récupérables sur la succession.

L’APA constitue le poste le plus important du budget départemental consacré aux personnes âgées.

Qui peut en bénéficier ?

Les personnes :

  • âgées de 60 ans et plus
  • résidant en France de façon stable et régulière
  • évaluées comme ayant un certain degré de perte d'autonomie dans leurs activités quotidiennes (GIR 1, 2, 3 ou 4 selon la grille nationale AGGIR)
A quoi sert l’APA ?

L'APA à domicile peut permettre de couvrir :

  • des services d'aide à domicile, emploi direct ou familial (à l’exception du conjoint),
  • des aides dites "techniques" : portage de repas, téléalarme (lien)…,
  • des frais d'accueil de jour ou d'accueil temporaire,
  • des frais d'aménagement ou d'adaptation du logement.

En fonction du degré de perte d'autonomie et de son environnement, la personne âgée se voit proposer un plan d'aide répondant à ses besoins, dans la limite des barêmes fixés au niveau national.

L'attribution de l'APA n'est pas conditionnée à un plafond de ressources. Toutefois, celles-ci entrent en compte dans le calcul d'une participation du bénéficiaire au financement de son plan d'aide.

 

Les étapes de la mise en oeuvre
  1. Le degré d'autonomie est évalué par un travailleur social et/ou un médecin du Département, à domicile et sur rendez-vous.
  2. Un plan d'aide est proposé, recensant tout ce dont la personne a besoin pour rester à domicile (services d'une aide-ménagère, portage des repas, téléalarme ...).
  3. Le montant de l'allocation est fixé en fonction du plan d'aide. Le niveau de ressources peut amener la personne âgée bénéficiaire à participer au financement des interventions prévues dans son plan d'aide.
  4. La décision de l'attribution de l'APA est prise par le président du Département après examen en commission. L'utilisation de cette allocation devra être justifiée et respecter le plan d'aide préalablement établi.
Modalités de versement
  • interventions d'un service d'aide à domicile agréé : directement réglées par le Département, sur factures ;
  • d'autres prises en charge donnent lieu à un versement sur le compte bancaire de la personne bénéficiaire, dans certains cas en début de mois pour éviter l'avance des frais.
Comment faire la demande ?

Le dossier de demande est constitué des pièces suivantes :

  • dossier-type à compléter
  • copie d'une pièce d'identité
  • copie du dernier avis d'imposition ou de non-imposition sur le revenu
  • copie du dernier relevé de taxes foncières sur les propriétés bâties ou non bâties
  • relevé d'identité bancaire ou postal
  • questionnaire médical rempli par le médecin traitant
Où se renseigner ?

Le dossier peut être retiré auprès de la direction des Solidarités départementales, des Espaces personnes âgées, des Maisons des Solidarités départementales et des mairies.

Tél. 05 65 53 44 21

Mél. personnes-agees.dsd@lot.fr

N° vert personnes âgées : 0 800 046 146

Et en établissement ?

En établissement, l'APA permet de couvrir le tarif dépendance de l'établissement qui comprend les dépenses d'aide à la vie quotidienne, à l'exclusion de celles liées à l'hôtellerie et aux soins.

 

L’aide sociale à l’hébergement

A travers l'aide sociale à l'hébergement, le Département peut participer au financement des frais d'hébergement des personnes âgées en maison de retraite qui, faute de ressources suffisantes, ne peuvent s'acquitter de la totalité du coût de l'hébergement.

Cette prestation d'aide sociale n'intervient que lorsque les ressources personnelles du demandeur, et l'aide que les personnes tenues à l'obligation alimentaire peuvent lui apporter (conjoints, descendants), sont insuffisantes.