Vous êtes ici

Demain le Lot
Le Lot s'engage
Un Département tourné vers l'avenir

« Demain le Lot » marque la détermination des conseillers départementaux à faire du Lot, un département tourné vers l’avenir : actif, bien équipé, qui attire de nouvelles populations et qui offre les conditions de réussite à sa jeunesse.

Le numérique dans chaque foyer

Les priorités
• Équiper 100% des foyers en très haut débit, d’ici 2021.

Ce qui doit être fait
• Mobiliser les collectivités pour réunir les 60 millions d’euros nécessaires à l’équipement du département.
• Adapter le débit et les technologies aux besoins actuels et à venir.

Pourquoi ?

Le réseau ADSL ne correspond plus à nos besoins actuels et surtout à nos besoins futurs. Si nous ne nous engageons pas énergiquement dans le numérique, nous subirons une fracture irréparable.

La jeunesse, notre plus beau capital

Les priorités
• Donner tout son sens à la citoyenneté et aux valeurs de l’école de la République.
• Offrir aux collégiens de bonnes conditions d’enseignement.

Ce qui doit être fait
• Privilégier les actions en faveur de la jeunesse.
• Maintenir un haut niveau d’investissement dans les collèges pour l’équipement des classes et de la restauration scolaire.

Pourquoi ?

Toutes les conditions doivent être réunies pour favoriser, aujourd'hui et demain, l'épanouissement de nos enfants.

L’attractivité du territoire, la clé de demain

Les priorités
• Réunir les conditions pour attirer des actifs dans le Lot.
• Soutenir les démarches de qualité en agriculture et dans le tourisme.

Ce qui doit être fait
• Rendre plus efficients les services au public sur tout le territoire.
• Mobiliser tous les partenaires pour accueillir de nouveaux actifs

Pourquoi ?

La population du Lot augmente mais vieillit. Son rajeunissement passe par la venue de nouveaux actifs qui participent au développement économique.

Des routes au service de l’économie

Les priorités
• Poursuivre la modernisation du réseau routier.
• Privilégier les critères d’enjeux économiques et de sécurité.

Ce qui doit être fait
• Maintenir un haut niveau d’investissement, dans le respect des contraintes budgétaires.
• Mutualiser et rationaliser les moyens au sein de la collectivité et avec d’autres partenaires.

Pourquoi ?

Les 4 000 km de routes départementales participent au maillage du territoire et à son développement économique. Le contexte financier nécessite aujourd’hui de trouver des solutions pour continuer à  investir.