Vous êtes ici

Esprit Lot, navigation, Rocamadour et vélo
Un tourisme à taille humaine

Le Département mène plusieurs actions pour développer l’offre touristique, faire partager des coups de cœur et améliorer la qualité de l’accueil : la marque « Esprit Lot » illustre cet engagement.

La réouverture de la navigation sur la rivière Lot a conforté l’attractivité du département. Ce projet économique de grande ampleur a aujourd’hui des retombées très importantes en terme de notoriété et d’image. Par ailleurs à Rocamadour, un vaste programme est engagé par le Département, avec la Région et la commune, pour redonner toute sa splendeur à ce site exceptionnel.

Rocamadour :
un plan de relance

Avec un million de visiteurs par an, le site de Rocamadour constitue un enjeu majeur pour le développement du département. C’est une porte d'entrée et une vitrine pour le Lot. Mais, dans un contexte très concurrentiel, il faut lui redonner un nouvel élan qui passe par la mise en valeur de son patrimoine et l’amélioration de la qualité de son accueil.

Pour mener à bien ce projet, le syndicat mixte du Grand Site de Rocamadour regroupant la commune de Rocamadour, le Département du Lot et le Conseil régional a été créé.

Il travaille autour de trois grands axes d’intervention :

La réhabilitation du patrimoine emblématique estimée à 8,3 M€. Une partie importante du patrimoine nécessitait en effet une restauration soignée et urgente : le grand escalier qui s’affaissait, la toiture de la chapelle Notre Dame qui présentait des entrées d’eaux importantes, le chemin de croix dont le revêtement s’avérait dangereux par endroit, les trois portes fortifiées qui nécessitaient une stabilisation des ruines….

Les principales avancées visibles ont donc trait à la restauration du patrimoine :

  • falaise sécurisée (2 tranches en 2006 et 2010, et une autre en 2016) : 400 000 €
  • le grand escalier restauré en 2011, 400 000 €
  • la chapelle Saint Jean de L’Hospitalet : 250 000 €
  • la chapelle Notre-Dame en 2012, 400 000 €
  • le chemin de croix entre 2013 et 2015 : 1 M€
  • et le chemin de ronde en cours.

Les infrastructures d’accueil et de découverte : 14 M€ consacrés aux bâtiments d’accueil, au musée et à la création d’une boucle piétonne de 3 km qui reliera tous les points remarquables de L’Hospitalet, de la cité et du château pour une découverte sécurisée du site : à ce jour les visiteurs circulent entre les voitures voire sur la route dans des conditions de sécurité peu satisfaisantes

La gestion des déplacements : 9,1 M€ pour créer les parkings et déviations nécessaires au désengorgement du site.

Le Département apporte chaque année, à parité avec la Région, une participation de 450 000 € (la commune complétant à hauteur de 100 000 €) pour assurer le fonctionnement et la mise en oeuvre du programme de travaux.