Vous êtes ici

le département
Un budget au service des Lotois
235,4 M€
pour répondre à vos besoins

Grâce à la maîtrise des dépenses de fonctionnement, le Département poursuit une politique forte en matière d’investissement. Ce budget 2018 est la traduction concrète des orientations issues du projet de mandat « Demain le Lot ».

Téléchargez la présentation

histo_budget2.jpg

 

Les investissements marquants

Les investissements, de près de 29 millions d’euros, sont à nouveau élevés par rapport aux autres Départements français. Cela ne peut que profiter au développement de notre territoire : emploi et attractivité en premier lieu.

Pour 2018, cela concerne :

  • le démarrage des travaux de sécurisation des sentiers du Mont Saint-Cyr, à Cahors, dans le cadre des Espaces naturels sensibles.

Dans le budget 2018, le Département engage pour la première fois un peu plus d'1 million d’euros pour l’attractivité. Avec de premières actions concrètes : journée départementale de l'emploi, la création d'un réseau d'ambassadeurs et la construction d’un parcours d’accueil pour les nouveaux arrivants. Plus d'infos

La Solidarité
reste le principal poste budgétaire

Petite enfance, enfance en danger, personnes âgées, personnes handicapées, insertion, logement représentent près de 60 % du budget (140,4 M€). Le Département ne lâche rien dans ces domaines, tout en veillant à maitriser les coûts. La Solidarité est une compétence obligatoire pour le Département. C’est un choix politique que de l’assumer avec fierté. Plus d'infos

0 % d'augmentation du taux
de la taxe sur le foncier bâti

Les conseillers départementaux ont décidé, pour la seconde année consécutive, de ne pas augmenter la part départementale sur le taux de la taxe foncière sur les propriétés bâties. Cela peut être réalisé grâce à la maîtrise du budget de fonctionnement de la collectivité et ce, malgré les augmentations incompressibles.

Le budget, comment ça marche ?

Le budget constitue l’acte fondamental de la gestion départementale. Les élus déterminent, chaque année, l’ensemble des actions qui seront entreprises.

En d’année civile, le budget primitif prévoit et autorise les recettes et les dépenses de la collectivité. En cours d’année, des budgets supplémentaires ou décisions modificatives sont nécessaires, afin d’ajuster les dépenses et les recettes aux réalités de leur exécution.

A côté du budget principal, des budgets annexes retracent les recettes et les dépenses de services particuliers (ex : pour le Laboratoire départemental d’analyses).

Le budget est proposé par le président du Département et adopté par l’Assemblée.

La structure d’un budget comporte différentes parties : la section de fonctionnement et la section d’investissement qui se composent chacune de dépenses et de recettes.

Les budgets des collectivités doivent toujours être votés en équilibre réel et sincère et suivant un calendrier établi par la loi.

La tenue d’un débat d’orientation budgétaire dans les deux mois précédant le vote du budget est obligatoire. Il permet d’informer l’assemblée de la situation financière de la collectivité et de déterminer les grandes orientations pour l’année à venir.