Vous êtes ici

le département
Le conseil départemental, comment ça marche ?
Des élus et des agents
à votre service

Tous les six ans, les citoyens élisent un binôme de conseillers départementaux (une femme et un homme) dans chaque circonscription cantonale, qui sont au nombre de 17. Ces élus orientent les actions mises en œuvre par les agents du Département.

34 conseillers départementaux proches de vous

Les conseillers départementaux contribuent à l’élaboration des politiques publiques à l'échelle du Lot. Réunis au sein de l'Assemblée départementale, ils étudient les dossiers, avancent des propositions et votent le budget.

Sur le terrain, ils travaillent en liaison avec les communes et communautés de communes ; ils sont à l’écoute des projets des entreprises, des associations, des organisations socioprofessionnelles et de l’ensemble des habitants.

L’Assemblée départementale prépare l'avenir du Lot

L'Assemblée départementale se réunit cinq fois par an pour débattre des grands dossiers; ces réunions sont publiques.

Ces réunions sont préparées en amont lors de commissions intérieures pour instruire les différents dossiers reflétant les compétences du Département.

Les conseillers départementaux se réunissent également, tous ensemble, une fois par mois lors de commissions permanentes.

Toutes ces séances donnent lieu à des rapports et délibérations.

Le président du Département, à la tête de l'exécutif

Le président du conseil départemental est élu par ses pairs. Il préside les séances du conseil départemental. Il est l'organe exécutif du Département et détient à ce titre des pouvoirs propres que lui confère la loi. Serge Rigal est élu depuis 2015.
 

Une équipe de vice-présidents
  • Nelly Ginestet, 1ère vice-présidente en charge de l’Action sociale, de la Protection de l’enfance et de la Lutte contre les exclusions
  • Christophe Proença, 2ème vice-président en charge de l’Attractivité, du Tourisme et du Sport
  • Catherine Marlas, 3ème vice-présidente en charge de la Transition écologique et énergétique et du Logement
  • André Mellinger, 4ème vice-président en charge des Infrastructures et des Usages numériques
  • Maryse Maury, 5ème vice-présidente en charge des Personnes âgées et des Personnes handicapées
  • Guillaume Baldy, 6ème vice-président en charge des Finances et rapporteur du budget
  • Catherine Prunet, 7ème vice-présidente en charge de la Culture, de l’Education et de la Jeunesse
  • Rémi Branco, 8ème vice-président en charge de l’Agriculture et de l’Aménagement solidaire des territoires
  • Caroline Mey-Fau, 9ème vice-présidente en charge du Patrimoine historique, de l’Archéologie préventive et des Archives départementales
  • Frédéric Gineste, 10ème vice-président en charge des Infrastructures de mobilité
Les services administratifs mettent en oeuvre

L'administration départementale est placée sous l'autorité du président du Département du Lot.

La direction est assurée par le directeur général des services.

Les agents du Département assurent la mise en oeuvre de la politique départementale initiée par les élus.

Le Département du Lot compte aujourd'hui environ 1 300 agents. Les lois de décentralisation des années 1980 et 2000 ont opéré de nombreux transferts de responsabilités et de personnels de l'Etat vers les Départements.

Organigramme des services

L’article 37 de la loi n° 2019-828 du 6 août 2019 de transformation de la fonction publique prévoit que : « Les départements ministériels, les régions, les départements, les collectivités territoriales de plus de 80 000 habitants, les établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre de plus de 80 000 habitants et les établissements publics hospitaliers dotés d'un budget de plus de 200 millions d'euros publient chaque année, sur leur site internet, la somme des dix rémunérations les plus élevées des agents relevant de leur périmètre, en précisant également le nombre de femmes et d'hommes figurant parmi ces dix rémunérations les plus élevées. » Téléchargez le fichier

Des professionnels, des spécialistes, des experts

Les métiers de la fonction publique sont aujourd'hui très divers et pointus : assistantes de service social, médecins, coordonnateurs gérontologiques, puéricultrices, techniciens informatiques, agents d’entretien et d’exploitation des routes, animateurs des espaces naturels sensibles, assistants familiaux, gestionnaires administratifs, médiateurs culturels, contrôleurs de gestion, bibliothécaires, infirmières, secrétaires comptables, archivistes, laborantins, juristes, rédacteurs de marchés publics, animateurs du patrimoine, conducteurs de travaux, techniciens d'ouvrages d'art, conseillers en économie sociale et familiale, urbanistes, éducateurs spécialisés, psychologues, secrétaires médico-sociales etc...