Vous êtes ici

Patrimoine
Des richesses préservées d’hier à aujourd’hui

Depuis 40 ans, le Département du Lot apporte son soutien financier à la restauration du patrimoine architectural qui nous entoure. Souvent confiés à des entreprises lotoises spécialisées, ces chantiers contribuent à la vitalité du tissu économique local et confortent l’image touristique du Lot.

Le Département valorise aussi les richesses archéologiques du Lot.

Un soutien
au patrimoine remarquable

L’action du Département du Lot s’oriente aussi vers les monuments non protégés, au travers d'un fonds de sauvegarde destiné au "Patrimoine remarquable".

Chapelles, donjons ou châteaux des Anglais

Les églises et chapelles non protégées (romanes, gothiques ou plus récentes), appartenant au domaine public, constituent la priorité de ce fonds de sauvegarde destiné au "Patrimoine remarquable" (une quinzaine de projets soutenus chaque année). Car elles sont un patrimoine important, avec près de 900 paroisses qui sont la propriété des communes depuis 1905. Cela implique aussi la restauration des tableaux et statues conservés dans ces édifices.

Sont concernés aussi des donjons ou tours féodales, des roques ou "châteaux des anglais", véritable spécificité lotoise, des nombreux dolmens et plus rares menhirs, ou certains édifices ruraux atypiques comme les maisons médiévales, croix ou granges monumentales...

Sur le site dédié au patrimoine

Quel type de travaux ?
  • travaux de grosses réparations (assainissement et drainage, charpente et couverture, maçonnerie ...) ou restauration (décors intérieurs, peintures murales ...) des églises et chapelles non protégées parmi les monuments historiques et appartenant au domaine public ;
  • restauration des objets mobiliers non protégés (tableaux, statues ...) appartenant au domaine public, et travaux liés à leur sécurité (soclage, vitrines, armoires ...);
  • restauration des édifices privés ne relevant pas de la petite architecture rurale (éligibles au fonds Denieul) mais présentant un intérêt patrimonial majeur apprécié sur la base d'inventaires scientifiques (moulins, maison médiévales, fermes, dolmens, châteaux ...). Ne sont concernés que les travaux sur le clos et le couvert ou la sauvegarde d'éléments archéologiques.
Qui peut en bénéficier ?
  • les communes propriétaires d'édifices ou objets non protégés, assurant ces travaux sous leur maîtrise d'ouvrage ou l'ayant déléguée à un tiers compétent (groupements de communes). Dans le cadre du FAST - Fonds d’aides pour les solidarités territoriales);
  • les particuliers propriétaires d'édifices privés.
Quelles aides ?
  • Eglises et chapelles non protégées - Objets mobiliers non protégés : 25 % du montant H.T. des travaux.
  • Edifices privés : 15 % maximum du montant H.T. des travaux, attribués en fonction de l'intérêt patrimonial de l'édifice et de l'urgence des travaux.
Comment faire la demande ?

Le dossier de demande doit comporter les pièces suivantes :

  • dossier-type (chemise + formulaire)
  • délibération du conseil municipal
  • descriptif des travaux et des coûts (étude préalable, devis ...).

La demande de versement doit être accompagnée des pièces suivantes :

  • bilan financier partiel ou complet (factures et attestation du trésorier)
  • certificat de fin de travaux approuvé par les services techniques de l'Etat (S.T.A.P. du Lot)
  • dossier des ouvrages exécutés incluant photographies et bilan des travaux.
Où se renseigner ?

Département du Lot

Tél. 05 65 53 43 11

Mél. culture.devl@lot.fr

Et si vous restauriez votre grange ?
Appel à projets

Vous êtes propriétaire d’une grange monumentale ? Vous souhaitez l’entretenir et la transmettre aux générations futures ?
Vous y envisagez votre résidence principale ou secondaire, tout en préservant son cachet ?
Vous pouvez bénéficier :
• jusqu’à 40 % du montant HT des travaux pour des travaux de restauration visant à préserver en l’état les édifices les plus remarquables,
• d’un prix de 5 000 € attribué chaque année en faveur d’un seul projet architectural, conciliant création contemporaine et respect des dispositions traditionnelles.

Plus d'infos