Vous êtes ici

Actualités
Contrat de progrès
Pour une gestion équilibrée des ressources en eau et des milieux aquatiques
Mardi 17 Décembre 2019 à 19 h 05
signature.jpg

Le contrat, entre l’agence de l’eau Adour-Garonne, le Département du Lot et le Syded signé le 13 décembre 2019 a pour but d’affirmer un objectif commun de gestion équilibrée des ressources en eau et des milieux aquatiques dans le département du Lot, permettant de concilier la satisfaction des différents usagers de l’eau y compris économiques et la préservation des écosystèmes dans le contexte de changement climatique.

Ce contrat a pour objectifs :

  • partager les enjeux et fixer des résultats à atteindre ;
  • identifier les dossiers majeurs en termes d’enjeux, d’échelle territoriale et de montants de travaux ;
  • identifier une liste de dossiers prioritaires et la mettre à jour tous les ans ;
  • convenir d’une stratégie de partenariat (recherche de co-financement, synergie d’intervention auprès des maitres d’ouvrage) et de modalité de travail. Il conviendra notamment de favoriser la synergie pour promouvoir la mutualisation de moyens techniques et financiers des maitres d’ouvrage et la structuration du territoire pour l’assainissement et l’eau potable.

L’Agence de l’eau Adour-Garonne et le Département du Lot apportent conjointement, dans le cadre d’une programmation pluriannuelle prévisionnelle concertée, et chacun selon ses modalités propres, une aide financière aux communes, leurs groupements, leurs établissements publics. En renforçant leurs actions et leur synergie, ils poursuivent l’atteinte des objectifs de bon état des eaux.

Lutter contre les pollutions ponctuelles

Le SYDED est producteur de boues. Dans ce contexte, il met en place une gestion départementale du traitement des boues,  il assiste les collectivités dans l’objectif de la mise en conformité des STEP utilisant la filière épandage des boues ainsi que la production au format SANDRE des données de suivi de l’épandage des boues.

Dans le domaine de la préservation d’une qualité de l’eau conforme aux objectifs fixés par la directive baignade, le SYDED mettra en œuvre le cas échéant des plans d’actions pour restaurer cette qualité via l’établissement ou la révision des profils de vulnérabilité des sites publics et officiels de la pratique de la baignade au nombre de 23 en 2019.
Le Lot, la Dordogne et la Célé sont les trois rivières ciblées en priorité car étant le lieu de nombreuses activités nautiques (Canoë, baignades...) ; le Département accompagne les collectivités pour adosser les traitements tertiaires aux stations d’épuration afin d’éviter tout rejet direct dans ces eaux et de reconquérir ainsi une qualité conforme aux normes de baignade en temps sec.

Sécuriser l’alimentation en eau potable

Dans le domaine de l’eau potable, les priorités portent sur la gestion préventive et la protection des ressources alimentant les captages, l’amélioration de la qualité de l’eau distribuée et la restructuration des systèmes d’eau potable à la bonne échelle, en cohérence avec les orientations du schéma départemental du Lot.

Le Département élabore, anime, évalue et si besoin, révise, le schéma départemental d’eau potable dont l’objet principal est de planifier les investissements nécessaires pour assurer à tous les abonnés lotois à l’échéance 2040 une eau de qualité, sécurisée du point de vue quantitatif et à un coût maitrisé. Il accompagne également les collectivités dans la connaissance des ressources en eau et dans l’installation des périmètres de protections des captages AEP afin de garantir le maintien de la qualité de l’eau sur le long terme. Pour accompagner les collectivités en charge de l’eau dans la réalisation de tous les équipements structurants labellisés par le schéma départemental d’eau potable, le Département consacre de 0.64 à 1 M€ par an au soutien de ces investissements.
Le SYDED est producteur d’eau potable. Dans ce contexte, il met en place une gestion départementale de la production d’eau potable, assure la mise en conformité des périmètres de protection des captages qu’il exploite ainsi que la régularisation administrative des infrastructures.

Et aussi

  • Gérer quantitativement les ressources en eau
  • Restaurer et gérer les milieux, habitats et écosystèmes aquatiques et préserver les inondations
  • Suivre la qualité de l’eau par les réseaux de surveillance des milieux

Signature en présence de :

  • Serge Rigal, président du Conseil départemental du Lot,
  • Gérard Miquel, président du SYDED
  • Guillaume Choisy, directeur général de l’agence de l’eau Adour-Garonne
S'abonner à la lettre d'information

Ma Newsletter

L'actualité en vidéo