Vous êtes ici

Demain le Lot
Le Lot s'engage
Un Département performant

Le premier des quatre piliers de « Demain le Lot » met en exergue toute l’attention portée par les conseillers départementaux à la bonne gestion financière du Département.

Rechercher en permanence l’efficacité

Les priorités
• Rechercher en permanence des pistes d’économie.
• Se concentrer sur la performance des actions engagées.
• Contenir la fiscalité.
• Assurer la capacité d’autofinancement de la collectivité.

Ce qui doit être fait
• Répondre aux besoins des Lotois en dépensant moins.
• Évaluer systématiquement les actions mises en place.

Pourquoi ?

Des économies s'imposent afin de préserver une situation financière saine, dans un contexte difficile. Le Département doit contribuer au redressement des comptes publics nationaux pour un montant de près de 4 millions d’euros par an. Dans le même temps, les budgets en faveur des personnes âgées et des personnes en insertion ne cessent de croître.

Se positionner en rassembleur

Les priorités
• Intervenir uniquement sur des politiques de dimension départementale et non locale.
• Clarifier les partenariats.

Ce qui doit être fait
• Mobiliser tous les partenaires pour mieux travailler ensemble.
• Mutualiser les moyens avec d’autres collectivités et favoriser les complémentarités.

Pourquoi ?

Le Département ne peut intervenir partout, tout le temps. Son action doit être forte sur des initiatives qui participent à l’intérêt général du territoire. En travaillant ensemble, des pistes d’économies seront trouvées.

Associer les Lotois

Les priorités
• Partager avec les Lotois les orientations de « Demain le Lot ».
• Rendre compte régulièrement des avancées de « Demain le Lot ».

Ce qui doit être fait
• Aller à la rencontre de la population. Bien informer et expliquer les priorités fixées par les élus.
• Évaluer sur le terrain la pertinence des orientations et les adapter aux évolutions et aux besoins nouveaux.

Pourquoi ?

Une démocratie vivante ne fonctionne bien que par l'échange et l'écoute. Notre département à taille humaine permet cette relation de proximité qui participe au mieux vivre ensemble.