Vous êtes ici

Haut et très-haut débit
Vers un débit Internet de meilleure qualité

Le Département s’est fixé comme priorité n°1 l’accès de tous les Lotois à un haut débit de qualité et la migration des principales agglomérations vers le très haut débit au moyen de la fibre optique. Le syndicat Lot numérique incarne cette ambition. L'objectif est de répondre aux besoins actuels et aux usages à venir des foyers lotois et des entreprises.

Quatre technologies
pour plus de débit

La fibre optique pour tous étant hors des capacités d’investissement des collectivités du Lot (279 M€ !), le projet d’aménagement numérique retenu combine différentes solutions technologiques.

1. La fibre optique

La fibre optique est un fil en verre ou en plastique, plus fin qu'un cheveu, qui a la propriété de guider la lumière. Le signal injecté dans la fibre est capable de transporter de grandes quantités de données à la vitesse de la lumière sur plusieurs centaines de kilomètres, quasiment sans atténuation du signal. Son installation nécessite de remplacer la totalité du câble en cuivre actuel, jusqu'à la prise au domicile de l'abonné.

Dans le projet de Lot numérique, il est prévu de créer un réseau de fibre optique jusqu’aux habitations dans les principales agglomérations du département (soit 35 000 foyers) et jusqu’à une centaine de sites prioritaires (entreprises, établissements scolaires et de santé,…), puis de l’étendre progressivement.

2. La montée en débit (ADSL amélioré)

Aujourd’hui, des zones d’ombres (peu ou mal desservies par l’ADSL) persistent. Cela, s’explique par la longueur de la ligne entre le central téléphonique et l'habitation. Le signal ADSL (technologie permettant d'accéder à Internet via la ligne téléphonique) s'atténue avec la distance. Au-delà de 7 km environ, l'échange de données n'est plus possible.

La montée en débit consiste à réaménager une partie du réseau en cuivre actuel pour rapprocher le central téléphonique des habitations et améliorer en conséquence les débits.

En effet, l’ADSL est diffusé depuis un central téléphonique, puis redistribué plus localement par un sous-répartiteur. Le principe de la montée en débit est donc de créer un central relié en fibre optique au niveau du sous-répartiteur. Le nouveau central installé à proximité des habitations permet ainsi de leur diffuser un haut débit de qualité :

  • l’ADSL permet d’atteindre un débit jusqu’à 8 Mbit/s;
  • l’ADSL 2+ permet d’atteindre un débit théorique maximum de 20 Mbit/s;
  • le VDSL 2 propose des débits supérieurs à l’ADSL 2+, jusqu’à 50 Mbit/s pour des lignes les plus proches de l’armoire ADSL.

Le syndicat Lot numérique a prévu de réaliser 101 sites de montée en débit dans le Lot (soit près de 14 000 lignes téléphoniques). Les travaux ont commencé début 2017.

Il est à noter que la montée en débit n’est pas toujours possible car parfois il n’existe pas de sous-répartiteur. La création d’un nouveau central est donc inenvisageable. On se reporte alors sur d’autres technologies : la radio ou le satellite.

3. La radio

Les technologies radios de type WiFi ou WiMAX sont appropriées à la mise en œuvre du haut débit. Comme la télévision hertzienne et la téléphonie mobile, elles s'appuient sur des relais (points hauts) et des antennes pour établir des connexions sans fil et acheminer le haut débit vers les hameaux qui ne peuvent recevoir l'ADSL. Avec les dernières générations des équipements radios, on peut envisager des accès performants à plus de 10 Mbit/s.

Pour pallier les carences de la desserte haut débit, plus de 30 projets de réseaux radio ont été réalisés dans le Lot entre 2006 et 2010 par les communes ou de communautés de communes (soit une centaine de communes concernées).

L'exploitation de chaque réseau local a été confiée à un opérateur dans le cadre d'une délégation de service public. Les opérateurs présents dans le département sont :

4. Le satellite

Certaines habitations isolées ne pourront être desservies par un réseau ADSL ou par la radio. Dans ce dernier cas, l'accès par satellite représente une alternative fiable et performante.

Le kit satellite permet de recevoir Internet via une antenne parabolique et un modem. Il autorise des accès jusqu'à 20 Mbit/s et peut-être couplé avec des offres de télévision. Il est encore inadapté aux usages nécessitant un temps de réponse très rapide (visio, VOD, jeux en réseau…).

Une liste non exhaustive des opérateurs par satellite est consultable à l'adresse suivante : www.internetparsatellite.net.

Lot numérique subventionne l’équipement et l’installation de solutions satellites pour les habitations isolées (au maximum 400 euros d'aides).

Comment faire la demande d'aide ? Lire la notice explicative

  1.  Le demandeur vérifie son éligibilité à l’aide satellite en remplissant et renvoyant un formulaire (Volet 1) par courriel ou voie postale.
  2. Le demandeur souscrit un abonnement satellite auprès d’un opérateur qui lui fournit le kit de connexion. Le demandeur fait procéder à l’installation de l’équipement en commandant l’intervention d’un antenniste professionnel. Il règle la facture de l’opérateur et celle de l’installateur.
  3. Le demandeur remplit un formulaire de demande d’aide (Volet 2) qu’il renvoie au syndicat accompagné de toutes les pièces justificatives requises.
  4. Après réception du dossier complet, la subvention est versée au bénéficiaire.
Où se renseigner ?

Département du Lot - Tel. 05 65 53 43 31