Vous êtes ici

environnement
Le guichet unique de la rénovation énergétique, à votre service
Guichet Rénov'Occitanie Lot : pour réduire
votre consommation d’énergie

Pour vous aider à mener à bien vos projets de rénovation énergétique, le guichet Rénov’Occitanie est à votre service dans le Lot, en partenariat avec le Département et les intercommunalités.

 

Ce nouveau dispositif d’accompagnement s’adresse à tous les ménages lotois, quels que soient leurs revenus, lorsqu’ils souhaitent s’engager :

  • dans un projet de rénovation énergétique de leur habitat,
  • ou dans un projet de maitrise de l’énergie ou de développement des énergies renouvelables à l’échelle de leur logement.
Un seul contact
par téléphone ou via un formulaire

Guichet Rénov’Occitanie Lot

  • N° Vert : 0800 08 02 46 (appel gratuit), du lundi au jeudi : 8h45 - 12h et 13h45-17h / le vendredi : 8h45 – 12h et 13h – 16h30
  • ou formulaire à remplir en cliquant-ici

Adresse :

  • Département du Lot
  • Guichet Rénov'Occitanie Lot - Service Logement
  • Avenue de l’Europe – Regourd – BP 291
  • 46005 Cahors Cedex 9
Un accompagnement personnalisé,
de la conception à la réalisation des travaux

Vous avez un projet d’isolation pour votre logement ?

Vous souhaitez installer des panneaux photovoltaïques sur votre toiture ?

Vous souhaitez investir dans une chaudière plus performante pour faire baisser vos factures ?

Vous avez besoin de conseils juridiques, financiers et techniques avant de vous lancer ?

Vous êtes perdu dans la jungle des aides existantes et des normes ?

Quels que soient vos revenus, le guichet Rénov’Occitanie Lot est le service public spécialiste de la question :

  • le guichet Rénov’Occitanie Lot vous aide dans la définition de votre projet ;
  • le guichet Rénov’Occitanie Lot vous propose un conseil neutre et gratuit répondant à vos besoins ;
  • le guichet Rénov’Occitanie Lot vous informe sur les financements possibles.

Il s’appuie sur l’expertise des opérateurs présents dans le Lot : ADIL, Quercy Energies, Soliha, CAUE.

A noter, ce dispositif vient en complément des dispositifs de l’ANAH qui s’adressent uniquement aux ménages ayant des revenus modestes et des opérations d’amélioration de l’habitat (PIG Grand Figeac, OPAH Grand Cahors).

Dans quel but ?

L’ambition est de faire du Lot un département à énergie positive :

  • en baissant de 40 % la consommation actuelle d‘énergie d’ici 2050 ;
  • et, dans le même temps, en augmentant la production d’énergie renouvelable (plus d’infos)

 

La rénovation énergétique des logements constitue un axe clé pour la réduction des consommations d’énergie.

Car, dans le Lot, plus de 16 000 résidences principales sont des passoires énergétiques (soit 1 sur 5).

Particulièrement investi depuis de nombreuses années dans la lutte contre la précarité énergétique, dans la rénovation thermique des logements (aides à la pierre) et agissant en faveur de la production d’énergie renouvelable et de la maîtrise des consommations, le Département est, dans le Lot, chef de file de ce guichet unique développé par la Région Occitanie, en partenariat avec les intercommunalités.

 

Economies à tous les étages

Le siège du Département à Cahors est chauffé au bois. Cette même énergie renouvelable est utilisée à la Maison du Département à Saint-Céré. Ce bâtiment, économe en énergie, est doté d’un puits canadien, d’éclairages intelligents qui détectent la présence pour éviter le gaspillage, de panneaux photovoltaïques pour produire de l’électricité, de récupérateurs d’eau de pluie pour les sanitaires, le lavage des véhicules, l’arrosage…

Des équipements similaires sont mis en place au Centre départemental de l'enfance à Cahors, un bâtiment qui respecte les normes les plus avancées en termes de construction durable : la production de chauffage est assurée par une pompe à chaleur sur sonde géothermique profonde. Ce seul bâtiment permet une réduction des gaz à effet de serre d'environ 1,2 tonne équivalent pétrole.

La conception de la cité scolaire de Luzech et du futur collège de Bretenoux suivent ces exemples.

Concernant les bâtiments anciens, les collèges du département ont en grande majorité été construits dans les années 60-70 sans isolation thermique. Le Département a donc lancé un plan destiné aux économies d'énergie grâce à une meilleure isolation des bâtiments.

Dans les communes équipées d'un réseau de chauffage au bois, les bâtiments départementaux sont systématiquement raccordés : au collège de Cajarc, cela a permis l'économie d'environ 10 000 € chaque hiver.