Vous êtes ici

éducation
Restauration scolaire : la qualité au menu
1,1 million de repas
concoctés chaque année

Le Département, qui a en charge la restauration scolaire dans les vingt collèges publics du Lot, a pour ambition de donner chaque jour de la saveur et du plaisir à l’importante pause déjeuner. Avec trois ingrédients distillés par les équipes en cuisine : sécurité sanitaire, équilibre des repas et qualité des aliments.

Dans les collèges mais aussi les écoles proches

1,1 million de repas sont préparés chaque année dans les cuisines des collèges (soit environ 7 000 repas par jour) par les équipes du Département.

Cela concerne aussi les écoles : dans 13 collèges, sont cuisinés des repas pour les écoles primaires et maternelles des alentours.

Une charte qualité pour répondre aux besoins
Avec trois objectifs

Une charte qualité est en place dans les restaurants scolaires des collèges du Lot avec pour but de répondre à trois objectifs :

  1. satisfaire aux besoins nutritionnels des enfants afin de les placer dans de meilleures conditions d’apprentissage : 40 % des besoins nutritionnels d’un adolescent doivent être fournis par le seul repas du midi.
  2. lutter contre l’obésité et le surpoids (14 % des élèves de grande section de maternelle dans le Lot étaient en surpoids en 2009-2010. Ce chiffre est en augmentation : ils étaient 6 % en 2006)
  3. valoriser et promouvoir le modèle alimentaire français.
Une mise en pratique concrète
  • proposer chaque jour une crudité et/ou un fruit frais,
  • servir du poisson au moins une fois par semaine,
  • utiliser de préférence des produits de saison,
  • valoriser les produits bio et les productions locales,
  • mettre en place des fontaines à eau en libre service,
  • supprimer les sauces et le sel en libre service,
  • multiplier les repas à thème, etc…

Les menus sont prévus sur une période d’un mois afin de garantir l’équilibre des repas sur la durée (mise en place d’un plan alimentaire). Des formations sont assurées auprès des équipes de restauration et des audits sont programmés chaque année pour suivre l’application des différents engagements.

restauration scolaire3.jpg

 

Hygiène et sécurité alimentaire

Ce travail sur la qualité alimentaire s’inscrit dans la continuité des actions déjà menées par le Département en faveur de l’hygiène et de la sécurité alimentaire dans les collèges :

  • autocontrôles,
  • analyses bactériologiques des denrées et des prélèvements de surface effectuées rgulièrement par le laboratoire départemental d’analyses,
  • audits annuels,
  • formations régulières des personnels sur l’hygiène et la sécurité sanitaire des aliments.
Renforcer les échanges avec les producteurs proches

Le développement du recours aux productions locales permet :  

  • d’améliorer la qualité des produits servis aux élèves,
  • de développer l’activité des agriculteurs lotois
  • et de favoriser un mode d’approvisionnement respectueux de l’environnement.

C’est pourquoi le Département engage plusieurs actions visant à fournir aux collèges les outils indispensables à la contractualisation avec les producteurs locaux pour favoriser la pérennisation et la récurrence de ces achats.

  • Un guide de l’achat de proximité pour la restauration dans les collèges a été élaboré par la collectivité. Il s’agit d’un outil didactique et méthodologique, accompagné de documents-types simplifiés, destiné à faciliter l’approvisionnement local dans le respect des dispositions du code des marchés publics.
  • En parallèle, un travail a été engagé avec la Chambre d’agriculture et l’association Bio 46 pour recenser et diffuser auprès des collèges un répertoire des producteurs locaux en capacité d’approvisionner les établissements.
Où se renseigner ?
Plusieurs cuisines rénovées dans les collèges

Tandis que le Département met l’accent sur la qualité des produits dans les assiettes des élèves, les cuisines et les salles de restaurant des collèges continuent également d’être rénovées : au collège Cahors-Gambetta, au collège de Prayssac, au collège de Gourdon, au collège Olivier-de-Magny à Cahors, bientôt au collège de  Martel… Et bien sûr dans les futurs collèges de Luzech et de Bretenoux.