Vous êtes ici

routes
Mobilisation au service des routes départementales

Chaque jour, 300 agents du Département entretiennent et améliorent les 4 000 km de routes départementales. Avec deux priorités pour ces équipes : l’amélioration de la sécurité et la modernisation des itinéraires les plus circulés pour faciliter les échanges et la mobilité.

La politique routière prend aussi une orientation « route durable », en privilégiant les enjeux environnementaux

Retrouvez toutes les informations utiles sur l'état des routes
Actualités et évènements
RD 820
Lanzac : l'aire du belvédère offre une nouvelle vue

Pour les conducteurs, la pause sera plus agréable. Au bord de la RD 820 à Lanzac, l’aire de repos du belvédère a été rénovée. Elle permet d'avoir une vue imprenable sur la vallée de la Dordogne. Les agents du Département du centre d’exploitation de Souillac ont réalisé les travaux : sol en béton désactivé, pose de bordures et de tables de pique-nique, élagage d’arbres pour dégager la vue, plantations et, dernièrement, restauration de murets.

Parallèlement, une autre aire, un peu plus au nord, de l’autre côté de la RD 820, a fait également l’objet de travaux.

Voie d’avenir
L’ambition d’une meilleure desserte du nord du Lot n’est pas abandonnée

La déclaration d’utilité publique (DUP) de la Voie d’avenir qui avait été prononcée en 2016 est annulée, suite à la décision du tribunal administratif de Toulouse rendue le 30 mars 2018.

Les conseillers départementaux déplorent cette issue, qui réduit à néant plusieurs années de travail et d’engagement en faveur d’une desserte plus performante et plus sûre de tout le nord du Lot.

Les élus décident de ne pas faire appel de ce jugement mais n’abandonnent pas pour autant l’ambition d’une meilleure desserte du nord du Lot.

Chantier
RD 31 : rénovation du pont de Viazac

Le mardi 3 avril 2018, le Département du Lot entame la rénovation du pont de Viazac sur la RD 31, à l’embranchement avec la RN 122 en direction de Saint-Jean-Mirabel. Ces travaux, d’une durée prévisionnelle de trois mois, consistent à entretenir les maçonneries, stabiliser la déformation des parapets et assurer l’étanchéité de cet ouvrage qui enjambe le Célé.

Le chantier nécessite une fermeture complète du pont ; une déviation est mise en place via la route départementale 2, la route départementale 840 et la route nationale 122.

Demain le Lot