Vous êtes ici

Espaces naturels sensibles
Des Espaces naturels sensibles à découvrir

Faune, flore, paysage et patrimoine : par tous ces aspects, les Espaces naturels sensibles du Lot (ENS) sont des sites remarquables. Mais ces milieux sont fragiles : ils bénéficient d'un programme de gestion et de mise en valeur mené par le Département.

Les circuits
dans les Espaces naturels sensibles

Pour visiter en toute liberté les Espaces naturels sensibles, des circuits d’interprétation vous attendent. Ce sont de petites randonnées accessibles à tous qui permettent de découvrir l’environnement préservé du Lot.

Avant de partir,
n’oubliez pas le guide

Des circuits d’interprétation permettent d’informer et de sensibiliser sur les richesses des sites ENS. Ils sont équipés de bornes.

Des guides découverte de plusieurs circuits d’interprétation ENS sont disponibles dans les offices de tourisme proches des sites (7 guides gratuits en Français; sauf celui sur la vallée de la Masse qui est vendu à 2 €). Les bornes en forme de loupes comportent peu d’indications. C’est vous-même qui les faites “parler” en glissant à l’intérieur les fiches du guide découverte. Une fois cette fiche insérée, la borne se transforme en table d'orientation et permet de comprendre les spécificités des espaces visibles depuis cette borne.

Des circuits à découvrir aussi sur votre téléphone mobile grâce à l'application gratuite "Circuits Lot et Dordogne" : cliquez-ici

Rocamadour
Entre Ouysse et Alzou

Ces vallées constituent les plus grandes et les plus spectaculaires des vallées calcaires non habitées du département. Emblématiques des causses, ces vallées renferment de splendides résurgences mondialement connues (gouffre de Saint-Sauveur).

 

Gramat
Le moulin du Saut

Véritable monument naturel, le canyon de l'Alzou renferme de nombreux vestiges, témoins d'activités humaines aujourd'hui révolues (exploitation du charbon de bois, moulins à blé...).

Les Arques
La Vallée de la Masse

Découvrez les nombreuses espèces qui peuplent l’une des plus grandes zones humides du département.

  • Départ : Relais de la découverte de la vallée de la Masse (commune des Arques)
  • Boucle de 4,5 km (parcours sur pilotis actuellement fermé)
Lavercantière
Le Frau

Isolat siliceux en pays calcaire, le Frau constitue une curiosité à l’échelle du département avec ses landes à bruyères et à ajoncs, qui renferment un cortège d’espèces singulières.

imagemiroir papillon.jpg
Floirac
La couasne

Sans cesse modelé par la Dordogne, ce site comprend des milieux remarquables de bords de cours d’eau ainsi qu’un bras mort appelé “couasne” d’un grand intérêt écologique et paysager.

Peyrilles
Le Dégagnazès

Terre de légendes, le vallon du Dégagnazès abrite un patrimoine culturel et historique de tout premier ordre avec notamment son ancien prieuré et son spectaculaire fossé du diable.

  • Départ : Ancienne école du Dégagnazès (commune de Peyrilles)
  • Boucle de 4,3 km
  • Brochure
Caniac-du-Causse
Planagrèze

Par la diversité de ses formes karstiques, la richesse de son cavernement et la multiplicité des milieux en mosaïque (bois, pelouses…), le site de la Braunhie présente des richesses naturelles et un patrimoine culturel de tout premier ordre.

Fontanes-du-Causse
Les fonds de la Braunhie

Embarquez pour un voyage dans un pays de légendes, où quelques aménagements tels que les lacs de Saint-Namphaise et d'anciennes bergeries témoignent du passage de l'homme. Ce lieu inhabité, mais néanmoins privé, est également un refuge naturel pour la faune et la flore sauvages.

 
Autoire
La reculée

Découvrez un site exceptionnel dominé par de hautes falaises calcaires, abritant un « château des Anglais » et une belle cascade...
La reculée est un type de relief propre aux pays de plateaux cal- caires comme les causses ou le massif du Jura. La reculée d’Au- toire est une échancrure prononcée dans le plateau calcaire du causse de Gramat. Elle s’achève par un étroit cirque de falaises où s’écoule une cascade. Le fond de la reculée est le lieu d’un phénomène géologique singulier. La distension des couches de terrain est à l’origine de la formation de deux failles géologiques parallèles : la faille de Padirac et celle de Siran.

Marcilhac-sur-Célé
Les caselles

Tout au long de l’itinéraire, de nombreuses cabanes en pierre sèche, emblématiques de la région, témoignent de savoir-faire ancestraux, exigeant un haut degré de technicité. Leur présence, particulièrement marquée, en ferait presque oublier l’ancienneté de l’occupation du causse par les hommes.

  • Départ : parking de la grotte de Bellevue au-dessus du village de Marcilhac-sur-Célé (Prendre la D14, direction Bellevue-Suquet)
  • Boucle de 6,7 km
  • Carte, localisation et indications
pierre_seche.jpg