Vous êtes ici

Entretien du réseau
Un réseau routier sous surveillance

Les équipes des routes du Département sont au service de la voirie et des usagers. Le réseau routier départemental est sillonné chaque jour par des véhicules de patrouillage.

Pour les urgences (incidents ou accidents), des équipes peuvent intervenir 24 h sur 24 sur les routes départementales en cas de besoin; l'objectif est de rétablir les conditions de sécurité pour les usagers. En dehors des heures d'ouverture des services du Département, ces équipes d'astreinte sont mobilisables en appelant le 17 (gendarmerie) ou le 18 (pompiers).

Quand élagage
rime avec chauffage

Chaque année, le Département du Lot mène des chantiers d’élagage en partenariat avec le Syded. Lors des chantiers d’entretien du bord des départementales, les résidus de l’élagage sont récupérés pour les chaudières collectives de chauffage au bois.

Comment ça marche ?
  1. Un engin du Département ouvre la marche : au bout de son bras articulé, une scie circulaire de 90 cm de diamètre, dirigée par un joystick depuis la cabine, nettoie la végétation au bord de la route avec précision et jusque dans les hauteurs.
  2. Plusieurs dizaines de mètres derrière, un tracteur emmène avec lui un broyeur qui appartient au Syded. La machine attrape les branches et les troncs tout juste coupés, les avale et recrache le tout sous forme de plaquettes de bois. Les troncs peuvent mesurer jusqu’à 40 cm de diamètre. Les plaquettes de bois sont ensuite versées dans une benne placée sur un camion. 
  3. Le Syded les achemine vers une plateforme de stockage, à Catus, Figeac ou Saint-Jean-Lagineste. Les plaquettes de bois sont alors disposés sous des hangars, ou des bâches respirantes, le temps du séchage. Une fois que le taux d’humidité, prévu pour la chaufferie, est atteint, la livraison peut commencer. Après deux à trois mois de stockage, ce bois peut déjà être brûlé. 
    elagage2.jpg
    Attention, ces chantiers peuvent entraîner la mise en place d'une circulation alternée ou d'une déviation
Que des avantages

L’élagage est rapide et complet. Plus aérée, la chaussée est moins sujette au verglas, et elle reste en état plus longtemps.

Environ 2 500 tonnes de plaquettes de bois
sont récupérées chaque hiver

Les plaquettes de bois issus de l’élagage au bord des routes sont utilisées pour l’alimentation des réseaux collectifs de chauffage fonctionnant au bois.