Vous êtes ici

Santé & solidarité
En première ligne, sur le terrain social

Nouveau-nés, parents, familles mal logées, jeunes en difficulté, seniors, personnes handicapées ou demandeurs d’emploi… A tout âge, chacun peut avoir besoin d’une aide.

La solidarité est la mission prioritaire du Département : elle s’exerce au plus près des Lotois, dans les maisons des solidarités départementales, les espaces personnes âgées ou à domicile.

Actualités et évènements
Offres d'emplois
Le Département du Lot recrute des assistants familiaux

Le Département du Lot mène une campagne de recrutement pour intégrer de nouveaux assistants familiaux, connus aussi sous le nom de familles d’accueil.

Dans le cadre de la protection de l’enfance, être assistant(e) familial(e) consiste à accueillir à son domicile un enfant ou un adolescent (voire un jeune de moins de 21 ans) séparé temporairement de sa famille. Pour exercer ce métier parfois complexe, il faut faire preuve de patience, disponibilité, dévouement, empathie, générosité, discrétion… Et aimer les enfants bien sûr.

 

 

Personnes âgées
Un débat en direct avec Brigitte Bourguignon, ministre déléguée à l’autonomie

Brigitte Bourguignon, ministre déléguée à l’autonomie, a été reçue ce jeudi 4 mars 2021 à l’hôtel du Département, à Regourd-Cahors, par Serge Rigal, président. La ministre a participé à un échange avec plusieurs personnes en charge de l’aide à domicile dans le Lot. Il a été question de la revalorisation et de la reconnaissance de ce métier "alors que les aides à domicile se professionnalisent", du bien-être des personnes aidées, de la formation, des relations avec les familles, de l'isolement surtout en milieu rural, des difficultés liées à la crise sanitaire mais aussi des équipes Covid mises en place grâce à des volontaires. Cette discussion, retransmise en direct sur lot.fr a duré près d'une heure et quart.

Sur le terrain
Serge Rigal à la rencontre des Lotois solidaires

En ce début 2021, Serge Rigal, président du Département du Lot, va à la rencontre des associations, des structures caritatives ou d’aide à la personne, des entreprises qui ont été ou qui sont encore fortement mobilisées pour faire face à la crise liée à la Covid-19. 

C’est une façon de remplacer la traditionnelle cérémonie de vœux qui n’a pu avoir lieu cette année et qui aurait été l’occasion de remercier tous ces acteurs lotois.