Vous êtes ici

Numérique
Et la téléphonie ?
De nouveaux pylônes
pour améliorer la couverture du territoire

Le désenclavement du Lot passe aussi par un meilleur réseau de téléphonie mobile.

 

27 pylônes construits entre 2004 et 2007

Entre 2004 et 2007, un plan national de résorption des zones blanches avait permis au Département du Lot d’assurer la construction de 27 pylônes sur des points hauts qui ont été mis à la disposition des opérateurs pour l'installation d’antennes et l'activation du service.

A l'issue de ce plan national, le Département a réalisé un recensement pour identifier les dernières communes toujours dépourvues de couverture dans le centre bourg. Une liste de communes a été transmise à l'État dans la perspective d'un plan complémentaire de couverture.

26 nouveaux pylônes installés

En janvier 2018, les opérateurs se sont engagés auprès de l’État à augmenter leurs investissements pour améliorer la couverture du territoire. Ce « New Deal Mobile »  amène chaque opérateur à financer et à installer des antennes 4G dans des zones, partiellement ou non couvertes, déterminées par les pouvoirs publics. Dans ce cadre, une équipe projet départementale a été constituée par la Préfecture. Le syndicat Lot numérique, Territoire d’énergie et l’association des maires du Lot y participent en faisant notamment remonter les zones à traiter.

Ainsi, 20 communes identifiées ont déjà été pu bénéficier de l’installation de 26 pylônes, mis en service en 2020 et 2021 :

Les communes concernées ont été :

  • 2020 : Le Bastit, Carlucet, Belmontet (Montcuq-en-Quercy-Blanc), Le Boulvé (Porte-du-Quercy), Sainte-Alauzie (Castelnau-Montratier - Sainte-Alauzie), Brengues, Corn, Espagnac-Sainte-Eulalie, Larnagol, Quissac, Saint-Martin-de-Vers (Les-Pechs-du-Vers), Sousceyrac-en-Quercy et Saint-Sulpice.
  • 2021 : Gignac, Lachapelle-Auzac, Souillac, Cézac, Saint-Cirq-Lapopie, Berganty et Saillac.

Chaque année, sont identifées de nouvelles zones dont la couverture mobile pourrait être améliorée, certaines retenues ensuite par l’État dans la limite des dotations annuelles. De nouveaux projets sont donc en cours.

 

 

Des infos sur monreseaumobile.fr

Une carte de la couverture en téléphonie mobile en France est disponible sur Internet : www.monreseaumobile.fr. Elle permet à chacun de comparer, sur tout le territoire et à 50 mètres près, la qualité des réseaux mobiles des différents opérateurs.

Téléphone fixe :
que faire en cas de dommages sur le réseau ?

Pour la téléphonie fixe, l’opérateur Orange a mis en place, à destination des collectivités et des particuliers, un site de déclaration en ligne des dommages intervenus sur le réseau (poteaux cassés ou penchés, câbles décrochés ou arrachés, armoires ouvertes ou détériorées...) : https://dommages-reseaux.orange.fr/

A noter : il est important au moment de la déclaration d’indiquer, dans la mesure du possible, le numéro du poteau endommagé.

Si toutefois la déclaration n’est pas suivie d’effet, Lot Numérique peut en être informé et transmettra la demande à l’opérateur.