Vous êtes ici

Collèges
Collèges, vie pratique

Le Département du Lot a en charge les vingt collèges publics. Pour que les jeunes Lotois bénéficient des mêmes chances qu’ailleurs, pour que les équipes éducatives aient les moyens d’agir, le Département souhaite leur offrir de bonnes conditions de travail et d’accueil. L’entretien des bâtiments est constant tout comme la modernisation des équipements, notamment informatiques.

Investir pour l'avenir
des jeunes lotois

Les investissements pour la jeunesse passent par un large programme de travaux : le Département continue à améliorer, année après année, l’accueil des 20 collèges publics dont il a la charge. Pour que la vie au collège soit source de plaisir, pour que les équipements répondent aux besoins des enfants et des enseignants.

Collège de Bretenoux :
un nouvel établissement en vue

C’est le plus grand projet actuel du Département. Le permis de construire pour le futur collège de Bretenoux a été accordé le 31 juillet 2020. Début de chantier au printemps 2021.
Principales caractéristiques du futur collège :
•    capacité d’accueil de 400 élèves avec possibilité d’extension à 450 sur 16 classes ;
•    service de restauration dimensionné à 750 rationnaires afin de fournir les écoles du secteur ;
•    profil environnemental ambitieux privilégiant les solutions passives et un Bâtiment à énergie positive (BEPOS), la performance énergétique et le confort des occupants en les impliquant dans le fonctionnement de l’établissement. Le Département a répondu à l’appel à projet NoWatt lancé par la Région qui prime les constructions atteignant un niveau de performance remarquable.
•    A chaque étape, un groupe d’utilisateurs du collège est associé au travail d’analyse et de proposition d’amélioration des plans.

Plus d'infos

En 2015-2016, le chantier phare pour le Lot a été celui de la cité scolaire de Luzech. C'est en raison du caractère inondable du collège actuel que le Département avait programmé la création d’un nouvel établissement ; la ville de Luzech a reconstruit ses écoles (maternelle et élémentaire) sur le même site. Toitures végétalisées, récupération d’eau de pluie, sondes géothermiques, pompe à chaleur, panneaux photovoltaïques, la cité scolaire est respectueuse de l’environnement. Page spéciale ici

De nouveaux services de restauration scolaire

Collège Gambetta à Cahors : l’extension du service de restauration du collège a permis d’augmenter la capacité de la cuisine et de la salle de restaurant à 800 repas par jour. Un chantier nécessaire pour le collège qui demeure le plus important en termes d’effectif, avec près de 900 élèves. Le coût de ce chantier s’élève à 3,8 M€.

Lacapelle-Marival : le Département a investi 3 M€ pour la création d’un nouveau service de restauration scolaire au collège de Lacapelle-Marival. L’ancien était à l’étroit, obsolète et positionné à cheval sur plusieurs étages. Le Département a donc décidé de construire un ensemble moderne, fonctionnel et confortable, à l’emplacement de l’ancien atelier de technologie. Les performances de ce bâtiment sont au niveau de la règlementation actuelle avec pour objectif un meilleur confort pour les personnels mais aussi pour les collégiens, les élèves des écoles primaires et maternelles. La construction de la demi-pension libère un espace important qui permet d’augmenter notablement les surfaces à vocation pédagogique. Les premiers travaux de réaménagement concernent la vie scolaire, le CDI et l’infirmerie.

Vayrac : le nouveau service de restauration scolaire comprendra une zone de production de 380 m² conforme aux normes actuelles et un espace de restauration de 175 m² et 108 places assises. Le service produira environ 300 repas par jour, dont environ la moitié à destination d’écoles (Vayrac, Les Quatre-Routes, Cazillac…). Les travaux ont débuté en août 2020 pour une durée de 13 mois. Coût : 1,5 M€

Prayssac : la restructuration complète du service de restauration a permis d’offrir plus d’espace et de confort aux élèves comme au personnel. Le projet représente un investissement de 1,3 M€. La cour des élèves a été également réaménagée. Ces travaux s’élèvent à 210 000 €.

En projet  :
Martel : le collège est situé sur deux sites : les élèves sont obligés de parcourir 200 m pour aller prendre leurs repas en traversant une route. Ce projet permettra de ramener la demi-pension sur le site principal du collège et améliorera le quotidien des utilisateurs en construisant un ensemble comprenant une cuisine, une salle de restauration et un CDI à la place de l’ancienne école communale.

Des pôles scientifiques mieux dimensionnés

Le pôle scientifique du collège Olivier-de-Magny à Cahors était sous dimensionné pour un effectif de plus de 600 élèves. La restructuration le 2ème étage du bâtiment du collège s'est traduit par un nouveau pôle scientifique, composé de quatre salles de 30 places et deux laboratoire, et quatre nouvelles salles supplémentaires. L’actuel pôle scientifique situé au premier étage a été réaménagé. Le coût global du chantier s’élève à 935 000 €. Plus d'infos

Egalement, réaménagement de l’espace de technologie : 215 000 €. L’ensemble du rez-de-chaussée du bâtiment 12, soit les 2 salles de technologie, une salle banalisée et la salle d’informatique sont restructurées, sur une surface de 480 m², durant l'année scolaire 2020/2021.

Au collège de Puy-l’Évêque, les travaux de restructuration du pôle scientifique ont permis de créer deux salles de sciences spacieuses et fonctionnelles, ainsi qu’un véritable laboratoire. Montant de 226 000 €.

Le Département a rénové les salles d’enseignement scientifique du collège de Castelnau-Montratier. Le projet comprenait une extension (en ossature bois) afin d’agrandir les espaces pédagogiques et permettre la création d’un laboratoire. Le coût global de ce chantier s’élève à 320 000 €.

Collège Masbou à Figeac : rénovation du pôle scientifique et création d’un ascenseur (565 000 €). Ce sont quatre salles de sciences, trois laboratoires et une salle banalisée ont été restructurés avec la création d’un ascenseur qui permet de rendre accessibles les quatre bâtiments d’externat.

Collège de Martel : restructuration de la salle de technologie et aménagement de l’accueil (153 000 €). La salle de technologie est restructurée pour correspondre aux techniques d’apprentissage actuelles. Dans un même temps, le secrétariat du collège est reconfiguré pour permettre la création d’un véritable accueil.

Collège de Cajarc : aménagement de deux salles de sciences d’une capacité de 30 élèves chacune et d’un laboratoire (175 000 €). Plus d'infos

Et aussi
parmi les travaux déjà réalisés ou à venir
  • Salviac : le CDI est réorganisé en un grand espace moderne et fonctionnel de 110 m². Le Département a investi 100 000 €.
  • Martel : quatre salles de classe et un local d’archives ont bénéficié d’une rénovation complète. Coût 160 000 €
  • Cajarc : l’internat, à moitié occupé, a été réaménagé au rez-de-chaussée pour offrir plus de confort aux élèves et limiter les surfaces à chauffer. Il peut accueillir 32 élèves dans des chambres de 4. Coût : 370 000 €. Egalement, en 2020, les sols de la cour, du préau et de l’auvent, de la piste de sport et du parking avant ont été refaits, le mobilier extérieur a été remplacé.
  • Figeac : restructuration de l’atelier de la SEGPA (200 000 €)
  • Vayrac : rénovation des façades et remplacement de menuiseries (140 000 €)
  • Latronquière : déplacement de l’administration et de la salle d’arts plastiques (150 000 €), rénovation de la couverture du bâtiment de restauration (57 500 €).
  • Bagnac-sur-Célé : rénovation de la couverture de l’atelier et de la salle des professeurs (50 000 €)
  • Montcuq : aménagement de la salle de techno (70 000 €)
  • Gramat – réfection pôle arts plastiques : 185 000 €.  Les 200 m² des salles d’arts plastiques et de musique ont été restructurés en 2020.
  •  Gourdon – suite des réaménagements. Après l’aménagement du nouveau pôle vie scolaire au rez-de-chaussée, c’est l’aménagement d’une des quatre salles de sciences et d’une salle banalisée au 1er étage qui a été réalisé. La 3ème phase de réaménagement concerne les nouvelles salles de technologie puis les 3 salles de sciences restantes en 2021.

 

Personnes handicapées
Pour un meilleur accès

Pour favoriser l’accessibilité des collèges aux personnes handicapées, le Département mène un programme de 1,2 million d'€.

Par exemple :

  • Au collège de Cajarc – installation d’un monte-personne : 65 000 €
  • Au collège de Latronquière – installation d’un monte-personne : 31 000 €
  • Au collège de Salviac – création d’un monte-personne : 74 000 €
  • Au collège de Montcuq – création d’un monte-personne : 90 000 €

Indice d'accessibilité des collèges du Lot : avant 2015 : 37 %; fin 2019 : 80 %

Rénovation des clôtures
dans l’ensemble des collèges

Depuis 2018, afin de répondre aux recommandations du ministère de l’Intérieur en matière de sécurité, le Département s’est engagé dans la rénovation des clôtures et la mise en place de contrôles d’accès des établissements. L’opération s'est terminée en 2020. Au total, ce seront 303 000 € qui auront été investis pour rénover les clôtures des collèges.

Economies d’énergie
Près de 10 500 m² de façades déjà isolées

Un plan global d’économie d’énergie dans les collèges (5,8 millions d’€ investis en six ans) se poursuit pour réduire les frais de fonctionnement. Cela passe par le remplacement des fenêtres et l’’isolation par l’extérieur des façades.

En savoir plus